Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

Dans une première décision, la justice reconnaît la légitimité des blocages de Dernière Rénovation

S’ils ont bien été reconnus coupables, le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas de sens ou de justification à ce que la société inflige une peine à des citoyens qui luttent pour leur survie et celle de leurs proches.
10 janvier 2023 - La Relève et La Peste
Forêts est le seul livre en France à faire un tour d’horizon aussi complet sur notre monde végétal. Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation… bien d’autres sujets vous attendent pour vous émerveiller et vous donner une dose d’inspiration positive.

- Thème : Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation, santé…
- Format : 300 pages
- Impression : France

Commander

Depuis hier, six militants du collectif écologiste Dernière Rénovation sont jugés pour entrave à la circulation créée par des blocages d’autoroutes pour réclamer la rénovation énergétique des bâtiments en France. Suite à l’audience du jour, deux d’entre eux ont été dispensés de peine, une première victoire pour le collectif qui plaide l’état de nécessité.

Ce lundi, mardi et le 16 janvier, six citoyens et citoyennes français soutenant la campagne de résistance civile Dernière Rénovation seront jugés. Lundi, c’était pour entrave de la circulation avec une banderole entre porte de Versailles et porte de Sèvres le 9 juillet. Aujourd’hui, entrave de la circulation porte de Sèvres, le 9 novembre. Quant à l’audience du 16 janvier (à Castres), elle concerne une tentative d’entrave de la circulation durant le Tour de France le 17 juillet à Palleville (Tarn).

Voilà plusieurs mois que le collectif Dernière Rénovation défraie la chronique en perturbant des événements emblématiques comme Roland Garros, et joue avec les nerfs des automobilistes. Campagne de résistance civile française, ses membres agissent pour obtenir rapidement un plan de rénovation thermique des bâtiments à la hauteur de l’urgence climatique et sociale.

Dernière Rénovation a une demande très claire : « Que le gouvernement s’engage immédiatement à assurer et financer intégralement la rénovation énergétique des logements de tous les ménages en situation de précarité énergétique d’ici à 2030, et à rendre obligatoire sous six mois la rénovation globale du parc immobilier français d’ici 2040. »

Pour l’instant, le rythme des rénovations énergétiques s’élèverait à 0,2 % par an en moyenne, alors qu’il devrait déjà s’établir autour de 1 %. Parmi les 37 millions de résidences que compte la France, plus de 5 millions sont classées comme passoires énergétiques.

Lire aussi : Un collectif français bloque des autoroutes pour exiger la rénovation énergétique des bâtiments

« Je n’aspire pas à la lutte écologique au départ. Mon rêve de gosse et mon projet de vie, c’est de faire des films. Mais l’urgence est tellement grave que j’ai décidé de consacrer du temps à une lutte plus directe contre le dérèglement climatique à travers la résistance civile non violente. À quoi bon avoir des projets d’avenir et des rêves si notre société actuelle court à sa perte ? » confie Baptiste, 25 ans, citoyen engagé avec Dernière Rénovation, et l’un des prévenus aujourd’hui

Lire aussi : « Une garde à vue c’est rien dans une vie par rapport à des années de souffrance, de sécheresses, de guerres »

Près de 3000 citoyens, dont des personnalités publiques tels que le militant Cédric Herrou et l’humoriste Guillaume Meurice, ont témoigné leur soutien à Dernière Rénovation dans une tribune publiée ce lundi dans Libération. Le tribunal y a-t-il été sensible ?

Le président de la 24e chambre correctionnelle du tribunal judiciaire de Paris a décidé de dispenser de peine Baptiste et Cyril, poursuivis pour “entrave à la circulation” pour le blocage du périphérique parisien du 9 novembre.

S’ils ont bien été reconnus coupables, le tribunal a estimé qu’il n’y avait pas de sens ou de justification à ce que la société inflige une peine à des citoyens qui luttent pour leur survie et celle de leurs proches.

Une première victoire pour les citoyens de Dernière Rénovation, dont les deux avocates, Marie Ollivier et Juliette Marie, plaidaient ce matin l’état de nécessité pour justifier la relaxe. Trois conditions doivent être remplies pour que l’état de nécessité soit applicable à des faits répréhensibles : faire face à un danger actuel ou imminent, que les actes soient proportionnés et qu’ils soient l’unique moyen d’y faire face.

Pour les cas de Baptiste et Cyril, le tribunal a retenu les deux premiers critères, en raison de la catastrophe climatique en cours et du caractère pacifique des actions de Dernière Rénovation, mais pas le troisième, estimant toutefois que sa position « pourrait évoluer d’ici 4 ou 5 ans ».

« Cette décision est certes frustrante juridiquement puisque nous espérions faire reconnaître l’état de nécessité. Mais elle reste très favorable, puisque le tribunal a estimé que Baptiste et Cyril, malgré leur culpabilité, ne méritent aucune peine ou sanction, amende ou sursis », a déclaré en sortie d’audience l’une des avocates des prévenus, Marie Ollivier

Pour les deux prévenus, c’est un soulagement. Le collectif Dernière Rénovation espère bien que cette décision est une première victoire qui incitera les autres tribunaux à la clémence, renforçant à leurs yeux le bien-fondé de la résistance civile.

Alors que le délai de l’État pour réparer son préjudice écologique dans l’Affaire du Siècle vient d’expirer, Dernière Rénovation a réaffirmé son intention de « poursuivre jusqu’au bout son combat pour demander au gouvernement de garantir le droit à la vie et à un avenir vivable pour tous nos concitoyens ». 

10 janvier 2023 - La Relève et La Peste
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Forêts Notre nouveau livre «Forêts » est le seul livre en France qui propose un tour d’horizon aussi complet sur le monde végétal. Ces géants immobiles, nichés entre ciel et terre, sont apparus il y a plus de 400 millions d’années. Ils ont été les premiers à peupler notre planète. Ils ont traversé les âges, les tempêtes, un climat aussi varié que puissant, mais ils ne résisteront peut-être pas au passage de l’être humain, qui est en train d’anéantir les écosystèmes les plus riches de la terre. Ingénieur forestier, botaniste, mycologue, philosophe, journaliste, photographe, cultivateur : des plumes scientifiques et poétiques se sont unies pour vous proposer un tour d’horizon le plus complet possible sur notre monde végétal. Des sujets variés pour comprendre nos plus fidèles alliés, savoir comment les protéger et créer, peut-être, un sursaut collectif en devenant des gardiens de la forêt.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^