Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

Laurent Wauquiez retire tous les financements des zones protégées d’Auvergne-Rhône-Alpes

« Nous savons pourquoi vous faites ce choix et ce n’est pas responsable : les associations de protection de la nature, qui interviennent sur Natura 2000, sont aussi celles qui s’opposent à vos projets d’artificialisation, comme la RN88 », a ainsi déclaré Florence Cerbaï au président de région, le 18 mars dernier, lors de la séance du conseil régional entérinant, à huis clos, la fin des subventions.
25 août 2022 - Augustin Langlade
Forêts est le seul livre en France à faire un tour d’horizon aussi complet sur notre monde végétal. Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation… bien d’autres sujets vous attendent pour vous émerveiller et vous donner une dose d’inspiration positive.

- Thème : Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation, santé…
- Format : 300 pages
- Impression : France

Commander

Coup de poignard pour la biodiversité. Dans la continuité de sa politique anti-écologique, le président d’Auvergne-Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez (LR), a récemment décidé de retirer tous les financements que sa région devait allouer au réseau Natura 2000, cet ensemble de sites protégés par l’Union européenne pour leur faune et leur flore remarquables.

Troisième plus grande région de France, en superficie, l’Auvergne-Rhône-Alpes (AuRA) compte 266 zones classées Natura 2000, qui couvrent près de 10 000 km² (soit 13,3 % de son territoire) et accueillent quelque 2 000 espèces protégées. Depuis leur création il y a 30 ans, ces espaces bénéficient d’une gestion durable pondérant, sur le long terme, les activités humaines.

Les sites du réseau Natura 2000 étaient auparavant financés par l’État, qui redistribuait aux régions les dotations du Fonds européen agricole pour le développement rural (Feader), également consacrées aux politiques agricoles communes.

Lire aussi : « Le Conseil d’État ordonne au gouvernement de limiter radicalement les pesticides dans les zones Natura 2000 »

Mais depuis l’adoption de la loi 3DS (pour différenciation, décentralisation, déconcentration et simplification), le 21 février dernier, les conseils régionaux doivent désormais adresser eux-mêmes leurs demandes de fonds Feader à l’Union européenne, sans passer par l’État.

Profitant de ce transfert de compétence, l’exécutif d’AuRA a choisi de consacrer la totalité de son enveloppe Feader, pour les années 2023-2027 – soit 493,6 millions d’euros –, au soutien à l’agriculture, privant les zones Natura 2000 de 2 millions d’euros par an qui finançaient, sur le terrain, entre 150 et 200 temps pleins de chargés de mission.

Calcul électoraliste

Passée quasi inaperçue en mars, cette décision a refait surface au cœur de l’été, après la publication d’un article de Reporterre mettant en cause les motivations peu avouables de Laurent Wauquiez.

Selon la version donnée par l’entourage du président de région au Progrès, les crédits Feader alloués à l’Auvergne-Rhône-Alpes pour la période 2023-2027 auraient baissé de plus de 20 % par rapport aux années 2014-2020. Laurent Wauquiez aurait ainsi fait le choix de « flécher » ces dotations sur les agriculteurs, notamment les jeunes souhaitant s’installer.

Ces arguments sont cependant battus en brèche par l’opposition, qui dénonce une manœuvre visant à punir, voire désarmer les associations et les protecteurs de l’environnement, tout en flattant les fédérations de chasse et les grands syndicats agricoles, qui font partie des « opposants historiques » aux zones Natura 2000, indique Reporterre.

Lire aussi : « La politique de Laurent Wauquiez va détruire 140 ha de terres agricoles et forestières »

« Nous savons pourquoi vous faites ce choix et ce n’est pas responsable : les associations de protection de la nature, qui interviennent sur Natura 2000, sont aussi celles qui s’opposent à vos projets d’artificialisation, comme la RN88 », a ainsi déclaré Florence Cerbaï au président de région, le 18 mars dernier, lors de la séance du conseil régional entérinant, à huis clos, la fin des subventions.

L’affirmation de l’élue écologiste est corroborée par des enregistrements que s’est procurés Reporterre, dans lesquels Laurent Wauquiez assimile les chargés de mission Natura 2000 à des « militants » perturbant le « fonctionnement républicain »

Vives inquiétudes

En 2023, l’État continuera de subventionner les zones Natura 2000 d’AuRA. Le saut dans l’inconnu aura donc lieu en 2024. Quelles seront les conséquences de cette politique à contresens de l’histoire ? 

« On ne va plus pouvoir financer les mesures agro-environnementales, les contrats avec les agriculteurs, les forestiers pour qu’ils fassent une gestion respectueuse de l’environnement, répond Éric Feraille, président de France Nature Environnement AuRA, à Reporterre. Ça va affecter l’installation des haies, le labour des prairies et la préservation des zones humides. »

Lire aussi : « Un village de luxe touristique veut artificialiser 400 ha dans une zone Natura 2000 en Sologne »

Sans les chargés de mission Natura 2000, le dialogue avec les agriculteurs et les communautés de communes, les animations locales, ces zones protégées n’auront plus qu’une existence de papier.

Tout n’est pourtant pas perdu. Comme l’écrit la Tribune de Lyon, alors que la région AuRA était la première à déposer sa demande auprès de l’Union européenne, la fin des subventions n’a toujours pas été officiellement adoptée. Ce retard signifie sans doute que « des négociations sont en cours entre l’exécutif et la Commission ».

Depuis mars, Laurent Wauquiez a reçu plusieurs lettres ouvertes, notamment de la part de 24 parlementaires du groupe Renaissance, et des présidents des Conservatoires d’espaces naturels, des Parcs naturels régionaux et des Réserves et Grands sites de France, qui lui ont témoigné leur inquiétude. Fera-t-il machine arrière ?

Image à la une : Alain JOCARD / AFP

25 août 2022 - Augustin Langlade
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Forêts Notre nouveau livre «Forêts » est le seul livre en France qui propose un tour d’horizon aussi complet sur le monde végétal. Ces géants immobiles, nichés entre ciel et terre, sont apparus il y a plus de 400 millions d’années. Ils ont été les premiers à peupler notre planète. Ils ont traversé les âges, les tempêtes, un climat aussi varié que puissant, mais ils ne résisteront peut-être pas au passage de l’être humain, qui est en train d’anéantir les écosystèmes les plus riches de la terre. Ingénieur forestier, botaniste, mycologue, philosophe, journaliste, photographe, cultivateur : des plumes scientifiques et poétiques se sont unies pour vous proposer un tour d’horizon le plus complet possible sur notre monde végétal. Des sujets variés pour comprendre nos plus fidèles alliés, savoir comment les protéger et créer, peut-être, un sursaut collectif en devenant des gardiens de la forêt.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^