Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

La cohabitation des loups et des ours est bénéfique pour les proies

Lorsque les ours sont présents, les loups tendent dès lors à passer plus de temps près des carcasses qu’ils ont tué. Selon l’un des scientifiques à l’origine de l’étude, Aimee Tallian, les loups défendent probablement le fruit de leur labeur face aux ours opportunistes.
21 mars 2022 - Maïté Debove
Forêts est le seul livre en France à faire un tour d’horizon aussi complet sur notre monde végétal. Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation… bien d’autres sujets vous attendent pour vous émerveiller et vous donner une dose d’inspiration positive.

- Thème : Intelligence et communication, protection des forêts, déforestation, santé…
- Format : 300 pages
- Impression : France

Commander

Une étude réalisée par des chercheurs scandinaves et américains a été publiée dans la revue scientifique britannique Proceedings of The Royal Society. D’après celle-ci, la cohabitation des loups et des ours n’entraîne pas au sein des forêts plus de dégâts sur les proies naturelles de ces deux superprédateurs. Ce serait même le contraire : la prédation des loups diminue.

La recherche a été établie sur une base de nombreuses observations effectuées en Scandinavie et dans le parc national de Yellowstone (Wyoming), aux Etats-Unis.

L’étude rappelle que comprendre les interactions entre les différents niveaux trophiques des écosystèmes est essentiel dans l’écologie, puisque la présence ou absence de prédateurs est motrice dans la régulation des populations de leurs proies.

La compétition qui existe entre les différents prédateurs présents au sein d’une même région peut engendrer des changements de comportements dans les différents maillons de la chaîne trophique.

Lire aussi : Nouvelle étude : les prédateurs naturels sont bien plus efficaces que les chasseurs dans l’équilibre des forêts

Dans le parc national de Yellowstone, les ours bruns tuent rarement des ongulés adultes, mais tendent à récupérer les carcasses laissées par des loups. Ils se montrent agressifs avec eux, prenant fréquemment pour cible les proies tuées par les loups pour se nourrir.

Lorsque les ours sont présents, les loups tendent dès lors à passer plus de temps près des carcasses qu’ils ont tué. Selon l’un des scientifiques à l’origine de l’étude, Aimee Tallian, les loups défendent probablement le fruit de leur labeur face aux ours opportunistes.

L’étude note que la période de temps entre chaque chasse en été est plus longue : ils ont plus de liberté en hiver, lorsque les ours hibernent. L’été est également la saison de mise-bas des loups, ils doivent donc s’occuper des louveteaux, ce qui affecte leur comportement alimentaire.

La taille des animaux que les loups du parc de Yellowstone consomment impacte également le temps passé près des carcasses en présence d’ours. Ils tendent à rester plus longtemps près des carcasses de 50 kilos que celles de plus de 200 kilos.

Lire aussi : L’une des plus vieilles grizzly sort de l’hibernation avec 4 oursons

Un programme de réinsertion a permis le retour du loup dans le parc en 1995, après leur élimination complète au milieu du XIXème siècle. Selon les données actuelles, leur présence aurait eu un effet domino sur toute la chaîne trophique de la région, et permis une conservation solide de la biodiversité.

Par exemple, la population des coyotes a diminué du fait des agressions des loups, et a laissé place à plus de diversité, tels que des petits prédateurs, rongeurs, et rapaces.

L’étude démontre que la prédation des loups diminue en présence des ours, et leur fournit une nourriture facile d’accès lorsque leurs ressources alimentaires sont limitées, à Yellowstone comme en Scandinavie. Un bel exemple de coexistence vertueuse.

Crédit photo couv : Lhiaki

21 mars 2022 - Maïté Debove
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Forêts Notre nouveau livre «Forêts » est le seul livre en France qui propose un tour d’horizon aussi complet sur le monde végétal. Ces géants immobiles, nichés entre ciel et terre, sont apparus il y a plus de 400 millions d’années. Ils ont été les premiers à peupler notre planète. Ils ont traversé les âges, les tempêtes, un climat aussi varié que puissant, mais ils ne résisteront peut-être pas au passage de l’être humain, qui est en train d’anéantir les écosystèmes les plus riches de la terre. Ingénieur forestier, botaniste, mycologue, philosophe, journaliste, photographe, cultivateur : des plumes scientifiques et poétiques se sont unies pour vous proposer un tour d’horizon le plus complet possible sur notre monde végétal. Des sujets variés pour comprendre nos plus fidèles alliés, savoir comment les protéger et créer, peut-être, un sursaut collectif en devenant des gardiens de la forêt.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^