Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

Allemagne : les transports en commun quasi gratuits pendant 3 mois dans tout le pays

Lancé le 23 mai, le dispositif s’annonce particulièrement prometteur : début juin, plus de 7 millions de tickets avaient été écoulés en prévente, et la fréquentation des trains était d’ores et déjà en hausse sur tout le territoire.
2 juin 2022 - Augustin Langlade
FacebookTwitter
Générations, notre nouveau livre qui marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde

- Thème : Changements climatiques, répression policière, inégalités, agroécologie, politique, féminisme, nature…
- Format : 290 pages
- Impression : France

Commander

L’offre est si exceptionnelle qu’on peine y croire : depuis ce 1er juin et jusqu’au 31 août inclus, il est possible à tout voyageur d’emprunter la plupart des transports en commun allemands, de façon illimitée, pour la modique somme de 9 euros par mois.

Comme le rapporte le journal Reporterre, la mesure a été adoptée à la fin du mois de mars, « au lendemain d’une longue nuit de négociations » entre les trois partis (SPD, FDP, écologistes) de la coalition gouvernementale.

Elle répond officiellement à un double objectif – amortir les conséquences de l’inflation (+ 7,9 % en un an) sur le pouvoir d’achat, tout en promouvant des formes « propres » de mobilité – auquel pourrait s’adjoindre une raison plus officieuse : réduire la dépendance du pays au pétrole russe, au moment même où celui-ci vient de faire l’objet d’un embargo européen.

Lire aussi : « Vélorutions en France : les citoyens se mobilisent pour des transports soutenables »

Par cette entorse au fédéralisme (les transports relevant en théorie des Länder), le gouvernement espère que les Allemands les plus modestes, dont la moitié ne possède pas de voiture, pourront partir en vacances à moindres frais, et que les habitués de la route éviteront les longs trajets cet été.

Lire aussi : « “On n’est pas libre d’avoir une bagnole ou non parce que l’univers suburbain est agencé en fonction d’elle” »

Lancé le 23 mai, le dispositif s’annonce particulièrement prometteur : début juin, plus de 7 millions de tickets avaient été écoulés en prévente, et la fréquentation des trains était d’ores et déjà en hausse sur tout le territoire.

Gare de Berlin – Crédit : ICiprian

Munis de leur passe illimité, les usagers allemands comme étrangers pourront ainsi, pendant trois mois, voyager à bord de la quasi-totalité des transports en commun du pays – trains régionaux, ferries, bus, trams et métros –, à l’exception des lignes grandes distances et des Intercités, qui resteront payants.

La Deutsche Bahn, l’entreprise ferroviaire publique, précise que « le billet à 9 euros sera également valable sur quelques trajets internationaux », parmi lesquels figurent les trajets en « trains régionaux allemands » reliant l’Alsace aux villes de Wissembourg et Lauterbourg.

Financée par le gouvernement fédéral, l’opération devrait coûter 2,5 milliards d’euros.

En France, le secteur des transports, le plus polluant de tous, représente 31 % des émissions totales de gaz à effet de serre (GES). Environ 94 % de ces émissions sont produites par les transports routiers, dont plus de la moitié par les véhicules individuels, en particulier la voiture (51 %). La contribution du ferroviaire aux émissions des transports, quant à elle, est plus que négligeable : 0,3 %.

Pourtant, loin d’imiter son homologue allemand, la SNCF a décidé de supprimer le pass Jeunes TER, instauré après les confinements durant les étés 2020 et 2021, qui permettait aux 12-25 ans de voyager en illimité sur l’ensemble du réseau TER pour 29€ par mois.

Face à la flambée des prix du pétrole et à l’impasse (humaine, environnementale, énergétique) que constitue la voiture électrique, la promotion et le financement massif des transports en commun se présentent donc comme la solution idéale à la décarbonation des activités humaines.

Crédit photo couv : Schnitzel_bank

Lire aussi : « Pic pétrolier : il ne reste plus que 9 ans avant que le pétrole ne devienne un bien de luxe »

2 juin 2022 - Augustin Langlade
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Générations Notre nouveau livre « Générations » marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde. Changements climatiques, répression policière, inégalités, capitalisme hors de contrôle : la nouvelle génération va devoir relever des défis inédits, pour certains presque insurmontables. Mais que ressent-elle ? Quel sens donne-t-elle au présent ? Et comment perçoit-elle l’avenir ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre dans ce nouveau livre-journal, « Générations ».
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^