Passez votre été avec nos livres Des livres écrits par les plus grands acteurs de la cause écologique pour vous éveiller et vous faire passer à l’action

Tempête Alex : appel à la solidarité pour les paysans sinistrés

Concrètement aujourd’hui, certains paysans n’ont plus la capacité de se déplacer hors de leur ferme. D’autres n’ont plus la possibilité de vendre leur production. D’autres encore, ont des pertes matérielles importantes. Et enfin, certains ont perdu une partie de leur récolte.
11 octobre 2020 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 128 pages
- Impression : France

Commander

Des crues d’une violence inouïe et d’un niveau jamais atteint jusqu’à aujourd’hui ont commencé le vendredi 2 octobre au soir et ont causé d’immenses dégâts dans les Alpes-Maritimes. Face à l’ampleur de la catastrophe, nous relayons aujourd’hui cet appel à la solidarité pour les paysan.ne.s des vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya.

Nous sommes face à une catastrophe sans précédent : la tempête Alex qui s’est abattue  le vendredi 2 octobre 2020 est une dure épreuve pour les habitant.es des Alpes-Maritimes et plus précisément pour les vallées de la Vésubie, de la Tinée et de la Roya qui ont subi de plein fouet ce phénomène climatique effroyable.

A l’heure actuelle, le bilan humain et matériel est terrible et malheureusement pas encore définitif. Une semaine après la catastrophe, certaines zones ne sont toujours pas accessibles et d’autres n’ont pas accès à l’eau et à l’électricité.

« Je ne peux plus quitter ma ferme : la route ayant été emportée par les flots. Je reste aujourd’hui dans l’incertitude de savoir quand elle pourra être reconstruite. Mon village a été vraiment touché. Aujourd’hui je ne peux plus vendre ma production ni produire ma crème de châtaigne. » explique Coline, maraîchère, Clans (Vallée de la Tinée)

Un véritable élan de solidarité local s’est mis en place entre habitant.es et services publics. Mais à cette heure, nous savons déjà que les conséquences économiques, sociales et environnementales vont se manifester sur les mois, voire les années à venir

« Ce qui s’est passé ici est inimaginable. Les premières conséquences pour moi sont économiques. Je ne peux pas me rendre à deux grandes foires agricoles qui me permettent de vendre chaque année mes produits: les routes et les ponts sont détruits. Cela représente une perte d’environ 5 000 € que je ne pourrai jamais récupérer. Une partie de ma production de semence a été dévastée par le vent. Cela met en péril mon activité d’artisane-semencière. » témoigne Marie, artisane semencière La Brigue (Vallée de la Roya)

Face à l’urgence de la situation, nous, paysans, chefs cuisiniers, consommateurs, distributeurs membres de la Maison des Semences Paysannes Maralpines (MSPM) souhaitons lancer un appel à solidarité pour soutenir notre agriculture et notre alimentation.

Notamment pour nos petites fermes qui sont le plus souvent moins bien accompagnées et qui ont de plus grandes difficultés à accéder aux aides publiques dans ces moments difficiles. 

« En tant que distributeur, il est de notre responsabilité d’agir pour nos paysans. Depuis le week-end du 3 octobre nous sommes mobilisés pour trouver des solutions logistiques pour acheminer leurs produits vers Nice. Nous mettons en place une navette de Breil-sur-Roya à Nice pour aider ceux que nous pouvons à acheminer leurs produits. » raconte Eliott, fondateur du magasin 21 Paysans, Nice  

Concrètement aujourd’hui, certains paysans n’ont plus la capacité de se déplacer hors de leur ferme. D’autres n’ont plus la possibilité de vendre leur production. D’autres encore, ont des pertes matérielles importantes. Et enfin, certains ont perdu une partie de leur récolte.

Cette liste va s’allonger au cours des prochaines semaines, et s’ajoute à la pandémie de Covid-19 aux fortes conséquences sanitaires et morales. 

Des aides publiques ont d’ores et déjà été annoncées mais leur versement mettra probablement longtemps avant d’être débloqué, laissant les paysan.nes dans une situation incertaine et dramatique. 

En attendant de savoir quelle meilleure aide mettre en place ensemble localement, nous ouvrons donc une collecte de fonds pour réagir au plus vite car nos paysan.nes ont besoin de soutien matériel, logistique, financier et moral. Pour cela, chaque action solidaire compte.

crédit photo couv : Jef Baecker / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

11 octobre 2020 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Recueil - Hors-série « Recueil » est le titre de notre nouvelle édition. Ce hors-série regroupe tous les plus beaux textes de La Relève et La Peste depuis plus de 7 ans. Nous avons réuni 14 auteurs qui ont façonné La Relève et La Peste depuis ses débuts. Ce livre vous permet de tout comprendre sur les plus grands enjeux de notre monde. Que vous ayez déjà nos livres ou que vous souhaitiez connaître nos éditions, le meilleur choix est ce hors-série qui donne une vision globale de notre travail éditorial.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^