Passez les fêtes avec nos livres Pour les fêtes, offrez nos livres. Un cadeau indépendant et engagé attend vos proches.

Québec : une compagnie minière veut assécher deux lacs pour extraire le lithium

Les lacs bientôt asséchés ont une superficie de 12,4 hectares.
10 mars 2020 - Sarah Roubato
FacebookTwitter
Générations, notre nouveau livre qui marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde

- Thème : Changements climatiques, répression policière, inégalités, agroécologie, politique, féminisme, nature…
- Format : 290 pages
- Impression : France

Commander

Pendant que de grands plans de développements se font dans le triangle du lithium, entre le Chili l’Argentine et la Bolivie pour augmenter l’extraction du précieux « or blanc » indispensable à la fabrication des batteries, au Québec, une compagnie minière vient de déposer le projet d’assécher des lacs recouvrant une superficie de 12,4 hectares dans le nord de la province.

C’est en effet nécessaire pour construire la fosse de la mine sur 1.6 kilomètres de longueur. Rappelons que l’extraction du lithium se fait par évaporation. Mais, selon le site Ici Radio Canada, comme rien ne doit se perdre et que la compagnie minière Corporation Lithium Éléments Critiques CLEC a le sens du recyclage, elle propose aux autochtones de la nation Crie vivant sur ces territoires de leur offrir le poisson des lacs qui seront asséchés.

Les poissons seront bien sûr pêchés par pêche électrique. Les Cris sont assurés d’avoir des emplois dans ce projet et de bénéficier des retombées financières :

« en maximisant les retombées économiques et le développement social pour les Cris à toutes les phases du Projet, une relation fondée sur la confiance et le respect mutuel, dans une perspective de développement durable. Elle prévoit des occasions de formation, d’emplois et d’affaires pour les Cris. »

Parmi les trois communautés cries de Eastmain, Nemaska et Waskaganish, certains s’inquiètent de l’utilisation de produits chimiques et de leur déversement dans les eaux.

Pourtant un accord a été signé entre la compagnie et la nation Eastmain et le Grand Conseil des Cris, garantissant l’accès des jeunes à des emplois et des formations, ainsi qu’une entente financière qui n’est pas révélée. Alors que le chef traditionnel de la nation d’Eastmain a affirmé ne pas avoir été informé de lacs asséchés, il n’a plus souhaité répondre à Radio Canada.

Rappelons que les nations autochtones sont déchirées entre les Conseils de Bandes et les chefs héréditaires. Conflits de pouvoir, ententes obscures, pression, manipulation… la routine des projets de développement, pour satisfaire une nouvelle demande des consommateurs qui par la suite s’offusqueront des dégâts environnementaux.

Le lithium est une ressource majeure dans le basculement vers les énergies renouvelables au Québec. Son exploitation fait donc pleinement partie du projet de transition écologique. Le Premier Ministre du Québec produit un discours où intérêts économiques, respect de l’environnement et bénéfices pour les autochtones et pour le reste de la population, sont conjugués dans une harmonie parfaite.

C’est pourquoi le gouvernement, qui doit examiner ce projet minier, demande un plan de compensation pour la perte de cet habitat. La compagnie minière participera à un programme de réhabilitation de l’esturgeon jaune.

Dans le monde de demain qui se dessine déjà, ceux qui détruisent ici financeront de grands plans pour le protéger ailleurs, les écologistes lâchent la pression sur certains grands projets pour obtenir des zones protégées ailleurs. Tout se négocie.

10 mars 2020 - Sarah Roubato
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Générations Notre nouveau livre « Générations » marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde. Changements climatiques, répression policière, inégalités, capitalisme hors de contrôle : la nouvelle génération va devoir relever des défis inédits, pour certains presque insurmontables. Mais que ressent-elle ? Quel sens donne-t-elle au présent ? Et comment perçoit-elle l’avenir ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre dans ce nouveau livre-journal, « Générations ».
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^