« Frigos Solidaires » : le grand élan de solidarité qui fait du bien !

« Il y a beaucoup plus de bénéficiaires depuis le début du confinement. On est passés de 50 bénéficiaires à 80 en deux mois. On a beaucoup plus de retraités, beaucoup plus de familles nombreuses, d'étudiants, et de sans-abri évidemment et malheureusement. » confie Dounia Metboul
5 août 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

De nouveaux venus sur l’espace public poussent comme des champignons dans toute la France : les Frigos Solidaires ! Ils ont quatre objectifs : lutter contre le gaspillage alimentaire, sensibiliser au don et à la solidarité, aider les plus démunis et créer du lien social.

Avec les Frigos Solidaires, tout le monde peut donner ou recevoir de la nourriture

Le concept est très répandu dans d’autres pays : les Lebensmitterlretter en Allemagne, les community fridges en Angleterre ou las neveras solidarias en Espagne. Partout, le principe est le même : mettre un frigo en libre-service à l’extérieur d’un commerce, à la portée de tous, où chacun peut déposer ou prendre de la nourriture gratuitement et quand il le souhaite.

« En France, dix millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année alors que 12% des Français ont du mal à se nourrir correctement. » ADEME

En lisant un article sur le sujet, Dounia Metboul, restauratrice de La Cantine du 18, s’était rendue compte qu’il n’existait aucun frigo solidaire en France, à part une initiative d’Emmaüs à Marseille. Accompagnée par les associations « Le Carillon » et « Cap ou pas Cap ? », elle a ainsi pu lancer le premier Frigo Solidaire dans son restaurant familial du 18ème arrondissement parisien en juin 2017.

Dounia Metboul devant son Frigo Solidaire

Une association née d’un partenariat entre une mutuelle et une initiative citoyenne

Après un petit temps de flottement, le temps d’expliquer et faire connaître la démarche, une véritable émulation s’est créée autour du frigo. A tel point que le projet est arrivé jusqu’aux oreilles d’Identités Mutuelle qui a proposé à Dounia de lancer avec elle l’association « Les Frigos Solidaires ».

Véronique Micard, chef de projet digital chez Identités Mutuelle, nous explique :

« Nous souhaitions aider une initiative citoyenne pour faire le lien entre notre histoire et nos engagements d’aujourd’hui. A l’origine, nous avons été créés par des mineurs qui s’étaient regroupés pour protéger leur santé à des coûts intéressants. De nos jours, on assiste à un mouvement important de citoyens qui s’organisent pour mieux vivre ensemble. « Les Frigos Solidaires » est donc un projet qui représente bien ce qu’on veut faire et ce en quoi on croit : créer un lien social fort entre les gens d’un même quartier. »

Jolie coïncidence, le grand-père de Dounia, ancien mineur, était lui-même adhérent à Identités Mutuelle. La jeune restauratrice a donc tout de suite accepté leur proposition.

L’association « Les Frigos Solidaires » accompagne ceux qui le souhaitent à créer des Frigos Solidaires dans toute la France grâce à des conventions de partenariat pour les particuliers ou les commerçants.

Un mouvement de solidarité dans toute la France

Dounia Metboul précise :

« Exit les acteurs de la grande distribution qui ne luttent contre le gaspillage alimentaire que sous l’obligation d’une loi. On tient vraiment à ce que les Frigos Solidaires soient installés chez des commerçants ou petites entreprises partageant nos valeurs d’échange, de solidarité et de lien social. »

A l’image de Pierre Pavy qui tient le restaurant « Le 5 » à Grenoble, où un Frigo Solidaire a été installé au mois de Décembre 2017. Ce restaurateur est bien connu dans la Région pour être un businessman solidaire. Depuis 20 ans, il offre à chaque Noël un repas aux moins chanceux, le plus souvent des sans-abris, dans son restaurant.

Il fait également partie du programme « Trois Etoiles Solidaires » de la Banque Alimentaire de l’Isère qui permet de transformer la nourriture invendue, notamment la viande, en plats préparés pour les plus précaires. Accueillir un Frigo Solidaire était donc logique pour ce restaurateur au grand cœur.

« Il y a beaucoup plus de bénéficiaires depuis le début du confinement. On est passés de 50 bénéficiaires à 80 en deux mois. On a beaucoup plus de retraités, beaucoup plus de familles nombreuses, d’étudiants, et de sans-abri évidemment et malheureusement. » confie Dounia Metboul

Grâce aux ambassadeurs de l’association, Baptiste Lorber et Natoo, les Frigos Solidaires ont fait des émules un peu partout en France. Les deux comédiens se sont pris de passion pour le projet et le soutiennent gratuitement.

Avec l’explosion de la précarité alimentaire en cette période de crise, les Frigos Solidaires sont donc une très belle solution pour créer de l’entraide à laquelle chacun peut contribuer à hauteur de ses moyens. Aujourd’hui, 50 Frigos sont ouverts en France !

5 août 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Manifeste 04 : La Charge David Koubbi, avocat de renom, nous livre un texte puissant sur la corruption et l’incompétence sans précédent de nos représentants. Il nous invite à unir nos contestations afin de nommer, poursuivre est juger chaque femme et homme politique qui ne respecte pas la loi et la voix du peuple. Ce manifeste de 104 pages vous propose une immersion totale grâce aux photos de manifestations de la photographe Léa Garson qui donnent toute sa puissance au texte.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^