Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

« Ce que j’essaie de dénoncer, c’est leur utilisation de jets privés comme des taxis. »

Selon le compte Twitter I Fly Bernard qui suit les voyages quotidiens des milliardaires français dans leurs avions privés, au mois de juillet 2022, ils ont effectué 53 vols et émis 520 tonnes de CO2, l’équivalent des émissions d’un français moyen pendant 52 ans.
12 août 2022 - Maïté Debove
Générations, notre nouveau livre qui marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde

- Thème : Changements climatiques, répression policière, inégalités, agroécologie, politique, féminisme, nature…
- Format : 290 pages
- Impression : France

Commander

Selon un rapport de la Fédération européenne pour le transport et l’environnement publié en mai 2021, chaque année, 1% des personnes qui prennent l’avion causent 50% des émissions mondiales du secteur aéronautique. Selon le même rapport, les émissions des jets privés européens ont augmenté de 31% entre 2015 et 2019. Dan Streufert, fondateur du site américain de suivi de vols ADS-B Exchange, publie les déplacements de jets privés de célébrités depuis deux ans. Les données ont rapidement été partagées sur la toile et d’autres internautes, dont des français, continuent désormais la démarche. Les célébrités et milliardaires sont irrités.

Dan Streufert a expliqué n’avoir rien supprimé jusqu’à présent, que les informations sont publiques, et que sa source principale est disponible légalement. Il développe :

« La loi américaine exige que les avions se trouvant dans certaines zones soient équipés du système par satellite ADS-B, qui envoie périodiquement la position de l’appareil par radio aux contrôleurs aériens. »

L’identification du propriétaire de l’avion est plus compliquée, selon Jack Sweeney, 19 ans. Jack Sweeney a créé les comptes Twitter Elonjet et CelebJets (Celebrity Jets) en juin 2020 et octobre 2021. Il a déniché le jet privé d’Elon Musk après une demande aux archives publiques du gouvernement américain. Le patron de Tesla lui a proposé 5000 dollars pour la fermeture d’Elonjet, qui compte aujourd’hui plus de 480 000 abonnés.

Selon le compte Twitter I Fly Bernard qui suit les voyages quotidiens des milliardaires français dans leurs avions privés, au mois de juillet 2022, ils ont effectué 53 vols et émis 520 tonnes de CO2, l’équivalent des émissions d’un français moyen pendant 52 ans.

Le créateur du compte, qui veut rester anonyme, a expliqué à l’AFP : « Ce que j’essaie de dénoncer, c’est leur utilisation de jets privés comme des taxis. »

L’aviation privée est en essor depuis la pandémie, les clients souhaitant éviter les suppressions de vols et la promiscuité face au virus, mais pas sans dégâts. Selon le site de données Real World Visuals, un avion à fuselage large (à deux couloirs) émet sur un trajet de Londres à New-York 200 tonnes de CO2, et 572 kilos par passager.

Les passagers de la classe Business et de la première classe utilisent plus d’espace, sont donc moins économes et plus polluants. Sur le même avion, un billet en première classe consomme 2835 kilos de CO2.

La différence avec les émissions d’un avion privé sont drastiques : elles s’élèvent quant à elles sur le même trajet à plus de 25 tonnes de CO2. D’autant plus que les propriétaires tendent effectivement à prendre leurs avions sur des trajets très courts.

Certaines célébrités ont réagi face à la pression des réseaux sociaux. Un porte-parole de Taylor Swift a affirmé auprès de la presse qu’elle prête son avion à d’autres personnes, et qu’on ne peut ainsi pas lui attribuer tous ces trajets. Taylor Swift a été déclarée la célébrité la plus pollueuse de l’année par l’agence de marketing Yard, du fait de 170 vols depuis le début de l’année.

Le rappeur Drake, dont le jet privé a volé pendant 14 minutes entre Toronto et Hamilton, a répondu sur Instagram que l’avion avait été déplacé et que personne n’était au bord de l’appareil.

« C’est encore pire s’il a volé à vide », a rétorqué Béatrice Jarrige, de l’association française et think tank ou laboratoire d’idées The Shift Project ayant pour objectif l’atténuation du réchauffement mondial, et plaide pour les investissements dans le ferroviaire. Elle espère que le mouvement se transformera en action politique.

Elle ajoute : « Il ne s’agit pas d’interdire totalement les vols, mais il faut que les plus riches fassent des efforts de sobriété. »

Si l’affaire fait du bruit en France, c’est que la sobriété est le nouveau mot d’ordre du gouvernement français, qui invite la population à économiser l’énergie dans la perspective d’une coupure d’approvisionnement en gaz russe à l’automne. Un impératif repris par le patron de TotalEnergies, Patrick Pouyanné, qui a défrayé la chronique lorsqu’il a demandé aux français de faire des efforts à une conférence où il s’est en rendu en… jet privé.

Pieds et champs gaziers liés, la pétrolière française est d’ailleurs l’une des rares à avoir conservé la plupart de ses actifs en Russie. L’entreprise détient 19,4% du gazier russe Novatek, 20% de la société de projet Yamal LNG (déjà en production), 10% du projet LNG 2 (en construction) et 49% de TerNefteGaz.

Lire aussi : TotalEnergies refuse de retirer ses actifs de la Russie

Selon l’Agence internationale de l’énergie (AIE), le secteur aérien a atteint en 2018 2,4 % des émissions mondiales de CO2 d’origine humaine. En France, la même année, il représentait 6,4 % de la totalité de nos émissions.

Selon les données de la SNCF et les calculs du site bonpote, sur un trajet Toulouse-Paris, le passager en avion émet 56 fois plus de CO2 que celui en TGV. Pour être aussi polluant qu’un avion, un TGV sur le même trajet devrait ne transporter environ qu’une seule personne par voiture.

Comme le souligne le compte I Fly Bernard face aux milliardaires et dirigeants irrités de ces suivis : « Désolé pour le dérangement ! On est aussi un peu irrité d’avoir autant de vols à suivre. N’hésitez pas à prendre le train. »

Crédit photo couv : Real World Visuals

12 août 2022 - Maïté Debove
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Générations Notre nouveau livre « Générations » marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde. Changements climatiques, répression policière, inégalités, capitalisme hors de contrôle : la nouvelle génération va devoir relever des défis inédits, pour certains presque insurmontables. Mais que ressent-elle ? Quel sens donne-t-elle au présent ? Et comment perçoit-elle l’avenir ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre dans ce nouveau livre-journal, « Générations ».
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^