Un pesticide « ultra toxique » a contaminé tous les habitants de la Martinique

À ce jour, la quasi-totalité de la Guadeloupe et de la Martinique semble touchée, soit 92 % des 800 000 habitants. Cancer de la prostate, cas de puberté précoce, prématurité lors des grossesses, autant de symptômes fréquemment constatés et attribués à ce pesticide.
7 juin 2018 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

Pesticide et perturbateur endocrinien, le « chlordècone » a longtemps été considéré comme indispensable à la culture des bananes aux Antilles. Aujourd’hui, il est au cœur d’un scandale sanitaire. 

Scandale sanitaire

Présent en Martinique et en Guadeloupe, le chlordécone est un insecticide cancérogène qui a  été utilisé pendant plus de vingt ans dans les bananeraies. Ultra toxique, ce perturbateur endocrinien s’est rependu au fil des années, contaminant sols, rivières, bétails et aujourd’hui la population elle-même.

À ce jour, la quasi-totalité de la Guadeloupe et de la Martinique semble touchée, soit 92 % des 800 000 habitants. Cancer de la prostate, cas de puberté précoce, prématurité lors des grossesses, autant de symptômes fréquemment constatés et attribués à ce pesticide.

Crédit Photo : Régis Domergue / Biosphoto / Afp – Épandage de pesticide en Martinique

Face aux nombreux cas répertoriés dans la région, les députés martiniquais ont interpellé l’Assemblée Nationale fin janvier afin de la pousser à agir.

Le chlordécone, qu’est-ce que c’est ?

Classé comme « pesticide ultra toxique », celui-ci a été utilisé massivement entre 1972 et 1993 afin de lutter contre le « charançon de la banane », un insecte qui détruit les cultures. Reconnu comme neurotoxique par la suite, l’Organisation Mondiale de la Santé le classe au rang de « cancérogène possible » en 1979.

Il se trouve interdit en France en 1990, mais le ministère de l’agriculture de l’époque trouve des dérogations afin de l’utiliser jusqu’en 1993.

Crédit Photo : Lotte Löhr
Crédit Photo : Pop & Zebra

C’est à partir des années 2000 que l’on découvre que le chlordécone a contaminé les sols ainsi que toutes la chaîne alimentaire, mettant en danger les populations.

Des troubles de la motricité, de l’humeur, de l’élocution et de la mémoire immédiate ont été relevés sur les ouvriers de l’usine de Hopewell, en Virginie, qui fabriquaient le pesticide. Les études menées jusqu’ici révèlent que le chlordécone augmente les risques de prématurés mais également les effets négatifs sur le développement cognitif et moteur des nourrissons.

Malheureusement, l’État a pris du temps pour prendre en considération la gravité du problème. Un plan national d’action a été instauré en 2008, suivi par un deuxième. Aujourd’hui, un plan est en cours jusqu’en 2020 mais les actions ne semblent pas suffire.

7 juin 2018 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Manifeste 04 : La Charge David Koubbi, avocat de renom, nous livre un texte puissant sur la corruption et l’incompétence sans précédent de nos représentants. Il nous invite à unir nos contestations afin de nommer, poursuivre est juger chaque femme et homme politique qui ne respecte pas la loi et la voix du peuple. Ce manifeste de 104 pages vous propose une immersion totale grâce aux photos de manifestations de la photographe Léa Garson qui donnent toute sa puissance au texte.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^