The Ocean Cleanup : la start-up qui veut nettoyer l’Océan Pacifique a levé 21,7 millions de dollars !

La start-up « The Ocean Cleanup », créée par un jeune Néerlandais aujourd’hui âgé de 22 ans, a annoncé cette semaine avoir récolté 21,7 millions de dollars de donations depuis novembre dernier : une belle réussite pour un projet très ambitieux. Boyan Slat n’avait que 16 ans lorsqu’il a eu l’idée de mettre au point un système de […]
11 mai 2017 - Auguste Bergot
FacebookTwitter

La start-up « The Ocean Cleanup », créée par un jeune Néerlandais aujourd’hui âgé de 22 ans, a annoncé cette semaine avoir récolté 21,7 millions de dollars de donations depuis novembre dernier : une belle réussite pour un projet très ambitieux.

Boyan Slat n’avait que 16 ans lorsqu’il a eu l’idée de mettre au point un système de filet flottant alimenté par les courants marins pour nettoyer les océans. Malgré les réticences de la communauté scientifique et des sceptiques en tout genre, le jeune entrepreneur décide de réaliser coûte que coûte son projet. La start-up « The Ocean Cleanup » naît alors en 2014 et commence à solliciter l’aide de donateurs. Il parvient en juin dernier, après deux ans d’effort, à réaliser un premier prototype pour son projet qu’il installe dans une partie particulièrement agitée la Mer du Nord. Si le modèle d’expérimentation a été largement endommagé par les vagues et les vents puissants de la Mer du Nord, Boyan Slat n’en démord pas. Au contraire il explique sur son site : « Nous savons ce qui n’a pas fonctionné, et, plus important encore, nous savons comment le réparer. […] Nous continuerons ces tests jusqu’à ce que nous soyons sûrs que le système de barrière pourra tenir le choc dans le Pacifique pour plusieurs années. »

« Nous savons ce qui n’a pas fonctionné, et, plus important encore, nous savons comment le réparer. […] Nous continuerons ces tests jusqu’à ce que nous soyons sûrs que le système de barrière pourra tenir le choc dans le Pacifique pour plusieurs années. »

boyan

En effet, l’objectif à long terme de ce projet est d’installer deux flottants de 50km de long dans l’Océan Pacifique pour le nettoyer des quelques 5 000 milliards de morceaux de plastiques qui le polluent. Grâce à l’arrivée de nouveaux investisseurs tels que le couple Marc Benioff, PDG de l’éditeur de logiciels Salesforce, ou encore Peter Thiel, cofondateur de PayPal, la start-up a pu lever 21,7 millions de dollars de fonds depuis novembre dernier. Ces donations permettront vraisemblablement à la start-up de lancer son premier système dans le Pacifique même, avant la fin de l’année. Nous serons fixés sur l’avancée du projet demain puisque Boyan Salt donnera une conférence à 14h à l’occasion de l’exposition hollandaise « Werkspporkathdraal. »

Manifeste numéro 1

Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

11 mai 2017 - Auguste Bergot
FacebookTwitter
The Ocean Cleanup : la start-up qui veut nettoyer l’Océan Pacifique a levé 21,7 millions de dollars !
FacebookTwitter
Graine - Numéro 2 Tous les auteurs de « Graine » sont des acteurs du changement. De Pierre Rabhi à Hubert Reeves, ou encore Joël de Rosnay et Stéphanie Gibaud, ils nous font part de leurs expériences hors normes et de leurs visions de la société. Vous serez séduits par la qualité de rédaction de chacun, qui reste accessible à tous.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^