image-couv-site-66433

Une section de l’armée allemande piégée par des saucisses vegan !

FacebookTwitter

L’équivalent allemand de « Cauchemar en cuisine » animé par Philippe Etchebest est « Rach tischt auf ! » animé par le chef Christian Rach. Avec son équipe, il a joué un petit tour de passe-passe à une section de l’armée allemande afin de démontrer que manger vegan n’est pas une histoire de sacrifice du goût, mais plutôt de sacrifice des préjugés.

Tester des bons joueurs

Lors de l’émission, les soldats sont amenés à tester 3 saucisses différentes, les avis divergent « plus épicée », « un peu trop sucrée », mais aucun ne se rend compte que les saucisses qu’ils dégustent avec plaisir sont en fait sans viande. Lors de l’annonce de vérité, les visages décontenancés et les sourires gênés en disent long : ils se sont fait berner. L’Allemagne et plus particulièrement Thuringe est le berceau de la saucisse et de la bière traditionnelles, encore plus particulièrement lors des fêtes de Noël. La Bratwurst végétalienne a l’air d’avoir été tout autant appréciée que la Bratwurst traditionnelle à base de porc, veau ou bœuf. Dans cette vidéo, les testeurs n’ont pas été choisis par hasard ; les soldats allemands représentent une rigueur extrême, ils sont les hommes et les femmes droits dans leurs bottes qui représentent l’Allemagne institutionnelle, profonde et traditionnelle. Ils ont été bons joueurs lors de l’annonce de la vérité et ont avoué leur défaite en assumant le fait qu’ils ne s’étaient pas rendus compte de la supercherie et même que les saucisses étaient excellentes !

Un tour de main révélateur

L’extrait de cette émission est surprenant et amusant, mais surtout révélateur du moule rigide dans lequel ont été façonnées nos consciences. Aujourd’hui, il est possible d’imiter le goût de la viande de manière très fidèle, et surtout, il est possible d’avoir un équilibre alimentaire très sain sans manger de viande ou de poisson. Le classement des villes où il est plus facile d’être vegan a annoncé Berlin comme grande gagnante, la capitale multiplie les restaurants, les boutiques et les initiatives vegan. La grande majorité des restaurants proposent des plats vegan aux mêmes prix ou aux prix inférieures que les plats carnés. Les gammes d’alimentation, de prêt-à-porter, de cosmétiques vegan fleurissent de plus en plus dans un monde où les réseaux sociaux ont dévoilé les parcours peu glorieux des animaux de la naissance à l’assiette.

Pourquoi encourager le véganisme et le végétarisme

Le véganisme ne représente pas qu’un choix alimentaire, il représente un choix de vie qui respecte les autres espèces au même titre qu’il respecte l’Homme. Au-delà de l’empathie grandissante pour les animaux poussée par les réseaux sociaux et de nombreuses associations militantes telles que L214 ou la Fondation Brigitte Bardot entre autres, le véganisme est un geste pour préserver notre planète. Dans un monde où plus de 60 milliards d’animaux sont tués pour se retrouver dans nos assiettes, nos vêtements, nos cosmétiques, nos produits d’hygiène, nos meubles etc. et où ces pratiques constituent plus de 15% des gaz responsables du réchauffement climatique en plus de leur consommation d’eau faramineuse, il est temps de prendre des précautions. De plus, il a été prouvé de nombreuses fois qu’une trop grande consommation de viande peut être dangereuse pour la santé (Cf. Harvard Medical School Study « Red meat and colon cancer », « Red meat consumption and breast cancer risk »). Il peut sembler difficile de changer ses habitudes dans une société où il nous a été appris à la cantine qu’il fallait un verre d’eau, un féculent, de la viande ou du poisson et un dessert pour un repas équilibré, où vos chaussures préférées sont en cuir et où abandonner le fromage ne vous semble pas être une option.

Cependant, diminuer la consommation de produits d’origine animal petit à petit, réserver la viande rouge pour des occasions exceptionnelles, préférer des cosmétiques sans traces de graisses animales, des bonbons sans gélatine de porc, tester petit à petit des produits vegan peut faire un grand bien à votre santé, à la planète, à la cause animale et à votre conscience. Plus nous en parlons, plus nous éveillons les consciences et plus les gammes de produits abordables apparaissent dans nos rayons. Le cercle peut devenir vertueux et c’est à nous tous de l’activer.

Vous pouvez trouver de nombreuses marques vegan sur Internet, notamment sur le site de PETA ou sur la plateforme vegan de L214 : https://vegan-pratique.fr/

Commandez votre nouveau Livre-Journal en cliquant sur l’image !

FacebookTwitter
Article Précédent
Article Suivant