S’amuser en finançant des associations… Une application mobile a réussi son pari !

Vous faites peut-être partie du demi-milliard de personnes qui ont téléchargé Candy Crush, ou des 18 millions de français qui ont déjà joué à un jeu sur leur téléphone mobile. Et si vous donniez plus de sens à ces millions d’heures passées sur smartphone ? 1er jeu mobile qui finance les associations, (re)découvrez le Schmilblick ! Allier […]
8 décembre 2017 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Livre-Jounal numéro 3
Pour Noël, offrons des cadeaux engagés qui ont du sens ! Notre nouveau livre réunit de grands acteurs du changement et vous donne les clés d'un monde meilleur.
Acheter votre Livre-Journal

Vous faites peut-être partie du demi-milliard de personnes qui ont téléchargé Candy Crush, ou des 18 millions de français qui ont déjà joué à un jeu sur leur téléphone mobile. Et si vous donniez plus de sens à ces millions d’heures passées sur smartphone ? 1er jeu mobile qui finance les associations, (re)découvrez le Schmilblick !

Allier divertissement et utilité sociale

Inspiré du mythique jeu télévisé de Guy Lux, qui a été parodié par Coluche, le but est de deviner l’objet mystère, le fameux Schmilblick !

Lancé en octobre 2017, l’idée de faire renaître le Schmilblick sur téléphone mobile est venu à Benjamin Athuil alors qu’il prenait le métro. En voyant tout le monde penché sur son téléphone, il s’est demandé comment allier divertissement et utilité sociale.

JeuSchmilblick

« Je revenais d’un stage à San Francisco que j’avais fait dans une start-up. Je voulais donner un sens à mon travail, j’avais vraiment envie qu’il réponde à un besoin social en plus d’un besoin de marché. Je suivais par exemple Lilo, je trouvais la démarche géniale. Je jouais moi-même beaucoup sur mon mobile, et j’ai eu un déclic dans le métro en voyant tout le monde jouer à Candy Crush, c’est incroyable le temps qu’on passe sur ces jeux. Bien souvent, cela nous donne un sentiment de culpabilité sur le temps « perdu ». Je me suis dit qu’on pouvait faire quelque chose de positif avec toutes ces heures passées à jouer. »

Avec le développeur Pierre Demessence, Benjamin Athuil a donc créé le Schmilblick sous un concept de Care Game. Chaque joueur peut soutenir au choix l’une des cinq associations partenaires, juste en jouant gratuitement ! Chaque fois qu’un joueur répond aux devinettes parmi les différentes catégories, il fait gagner des points à l’association qu’il a choisie. Quand la jauge de points de l’association est remplie à 100%, des parts du chiffre d’affaires lui sont reversées.

ScreenStore1

En tout, ce sera 15% du chiffre d’affaires qui sera reversé aux associations partenaires. Ce chiffre d’affaires est généré grâce aux revenus des publicités, mais aussi par les joueurs s’ils souhaitent acheter des indices bonus pour progresser plus vite dans le jeu.

Source : YouTube Le Schmilblick, 1er Care Game !

Remettre des enjeux de société dans le divertissement

Les premières associations partenaires du jeu sont Activ’Action, Apprentis d’Auteuil, Coexister, Passeport Avenir et Singa : des acteurs qui travaillent sur l’emploi et l’éducation. Pour Benjamin, « Ce sont à mes yeux les leviers qui font avancer le Schmilblick sur le long terme, en développant l’autonomie individuelle de chacun. »

Présentation de SINGA

À terme, il y aura 5 catégories d’associations pour une meilleure représentation des enjeux sociétaux : environnement, santé, emploi, éducation, développement (humanitaire). Et la liste est déjà longue pour les associations qui attendent leur tour !

Benjamin précise : « On peut être FIER de s’amuser et être utile en même temps. Le jeu vidéo et le divertissement ne sont pas futiles, on peut les rendre utiles. Le Schmilblick est aussi pédagogique, c’est un super levier pour mobiliser des énergies et reconnecter au réel en rappelant subtilement qu’il y a des enjeux de société derrière. Le Schmilblick reste un jeu avec toute la logique de gamification où l’on peut monter dans le classement et ainsi aider de nombreuses associations ! »

ScreenStore2

À vos téléphones si vous souhaitez rejoindre les 10 000 joueurs du Schmilblick pour donner du sens au temps passé sur les sur les jeux mobile.

image 11

Pour commander notre nouveau Livre-Journal, cliquez sur l’image !

8 décembre 2017 - Laurie Debove
FacebookTwitter
S’amuser en finançant des associations… Une application mobile a réussi son pari !
FacebookTwitter
L'Éveil - Numéro 3 Tous les auteurs de « L'Éveil » cassent les codes de l'information. De Idriss Aberkane à Sébastien Arsac ou encore David Koubbi et Valérie Cabanes, nos auteurs nous alertent sur les plus grands enjeux de notre décennie. Si nous voulons changer notre société, nous devons passer par l'éveil. Vous serez séduits par la qualité de rédaction de chacun, qui reste accessible à tous.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^