Maison d’édition et média indépendants, sans actionnaire et sans pub, financés par la vente de nos livres

« Presque 5 000 personnes à la rue à Paris sans solution durable »…

Dans le cadre de la Nuit de la solidarité jeudi dernier, 2 000 personnes dont 1 700 bénévoles ont arpenté les rues de Paris pour recenser le nombre de sans-abris. Le premier adjoint à la mairie de Paris, Bruno Julliard, a annoncé que « 2952 sans-abris ont été rencontrés dans les rues de Paris » auxquels il […]

Dans le cadre de la Nuit de la solidarité jeudi dernier, 2 000 personnes dont 1 700 bénévoles ont arpenté les rues de Paris pour recenser le nombre de sans-abris. Le premier adjoint à la mairie de Paris, Bruno Julliard, a annoncé que « 2952 sans-abris ont été rencontrés dans les rues de Paris » auxquels il faut ajouter « les 672 personnes hébergées dans le cadre du plan Grand Froid… et les 1500 hébergées avec le plan hiver. »

Dans la nuit du 15 au 16 février, la Ville de Paris a organisé pour la première fois une opération « Nuit de la solidarité » afin d’obtenir une approximation du nombre de personnes sans-abris dormant dans les rues. Cette initiative s’est déroulée sur fond de controverse, alors que le secrétaire d’Etat chargé du logement Julien Denormandie (LREM), avait annoncé fin janvier qu’il n’y avait qu’une cinquantaine de sans-abris en Ile-de-France.

Fonctionnaires de la Ville, personnels associatifs et citoyens volontaires se sont donc réunis, après avoir suivi une formation, pour faire le décompte « rue par rue » des personnes isolées. Des « zones à risque » avaient toutefois été définies et étaient prises en charge par des professionnels, de même que les bois de Vincennes et de Boulogne, les métros, les gares et les hôpitaux.

Ainsi, les bénévoles ont recensé 2025 sans-abris dans la rue, la SNCF en a recensé 200 dans les gares, 277 dans les stations de métro et de RER, 49 dans les hôpitaux de l’Assistance publique, 112 dans les parkings Vinci et 189 en tout dans le bois de Boulogne, le bois de Vincennes et le parc de la Colline. Il faut ajouter à ceux-ci les quelques 672 personnes hébergées dans les gymnases et les salles de mairie ce soir-là ainsi que le nombre de personnes hébergées (1 500 d’après Bruno Julliard) dans le cadre du plan hiver.

En faisant le calcul on arrive donc à presque « 5 000 personnes à la rue à Paris sans solution durable », comme le souligne le Samusocial. Ce n’est jamais que cent fois plus que le chiffre annoncé par Julien Denormandie, après tout… Ce recensement devrait permettre à la mairie de Paris (du moins on l’espère) de mettre en oeuvre un plan d’hébergement durable pour ces personnes et de « mieux adapter [leurs] dispositifs d’urgence et d’insertion ».

image 15672

Pour commander notre nouveau Livre-Journal, cliquez sur l’image !

La Relève et La Peste

Faire un don
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout

Découvrez Forêts, un livre puissant qui va vous émerveiller

Forêts est le seul livre en France qui propose un tour d’horizon aussi complet sur le monde végétal. Pour comprendre comment protéger le cycle de l’eau, notre livre «Forêts», écrit par Baptiste Morizot, Thierry Thevenin, Ernst Zurcher et bien d’autres grands noms, vous donne toutes les clés de compréhension pour comprendre et vous émerveiller sur la beauté de nos végétaux.

Pour comprendre et savoir comment protéger le cycle de l’eau, notre livre «Forêts» est fait pour vous.

Articles sur le même thème

Revenir au thème

Pour vous informer librement, faites partie de nos 80 000 abonnés.
Deux emails par semaine.

Conçu pour vous éveiller et vous donner les clés pour agir au quotidien.

Les informations recueillies sont confidentielles et conservées en toute sécurité. Désabonnez-vous rapidement.

^