Passez les fêtes avec nos livres Pour les fêtes, offrez nos livres. Un cadeau indépendant et engagé attend vos proches.

Pic de pollution : quand respirer devient dangereux

Le problème avec la pollution de l’air, c’est qu’à force de vivre dedans, on ne s’en rend plus compte.
17 juin 2019 - Sarah Roubato
FacebookTwitter
Générations, notre nouveau livre qui marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde

- Thème : Changements climatiques, répression policière, inégalités, agroécologie, politique, féminisme, nature…
- Format : 290 pages
- Impression : France

Commander

« Eu égard aux prévisions météorologiques prévues demain (très forte chaleur et pic de pollution), par mesure de précaution, l’ensemble des écoles communales primaires et maternelles seront fermées  »

Quand ces enfants seront parents, ces arrêtés municipaux seront presque une habitude. La Corse vient de connaître des pics de chaleur et de pollution sans précédents : plus de 30 degrés à 6h du matin, plus de 41 en pleine journée. Il n’a jamais fait aussi chaud au moins de juin à l’échelle nationale. Cette chaleur venue du Sahara et poussée par le Sirocco a créé un pic de pollution.

Quel est le lien entre chaleur et pollution ? Lorsqu’il fait chaud, que fait-on ?

On augmente la climatisation et toutes les sources d’énergie polluantes. La chaleur elle-même modifie les particules polluantes en déclenchant des réactions chimiques des polluants primaires (oxyde d’azote par exemple), produisant de l’ozone, un gas qui affecte les voies respiratoires. Enfin la chaleur crée de l’air qui stagne au-dessus du sol et emprisonne les polluants qui ont du mal à se disperser.

Crédit Photo :  PASCAL GUYOT / AFP 

Le problème avec la pollution de l’air, c’est qu’à force de vivre dedans, on ne s’en rend plus compte. Les maladies respiratoires et les allergies ont pourtant augmenté drastiquement : l’asthme touche aujourd’hui 4 millions de personnes en France et en tue 1000 personnes chaque année. 30 % des adultes et 15 % des enfants souffrent d’allergies. Les rhinites et bronchopneumathies ne cessent d’augmenter. La pollution tuerait plus que le tabac. Si un fumeur peut s’arrêter, on ne peut pas s’arrêter de respirer.

Déménager dans des régions plus saines ? Si tout le monde le faisait, le problème ne ferait que se déplacer. On se souvient du combat des habitants de Arles pour ne plus subir la pollution des camions.

Il y a bien longtemps que la France ne respecte pas les normes de l’Union Européenne en termes de particules fines, de dioxyde d’azote et d’ozone. En mai 2018, elle avait été envoyée devant la Cour de Justice de l’Union Européenne.

Avec la poussée des écologistes au Parlement Européen, on se demande si cet enjeu de santé publique sera enfin traité sérieusement, non pas en émettant des seuils à ne pas dépasser ni en déplaçant la pollution ailleurs, mais en s’attaquant aux origines du problème, qui sont complexes.

Qui incriminer ?

Les constructeurs automobiles dont les véhicules les moins polluants sont trop chers ? Les conducteurs qui ne prennent pas le train ? Le manque d’alternatives de transport non polluants ou le manque d’aménagement ? Les particuliers et les entreprises qui utilisent la climatisation ? Les consommateurs qui se rendent dans les centres commerciaux, les parcs d’attraction et tous les bâtiments qui utilisent la climatisation constamment?

La pollution de la qualité de l’air est emblématique de notre époque : c’est un enjeu environnemental et de santé publique dont les conséquences spectaculaires s’étendent trop sur le long terme pour nous alerter. À nous de changer notre regard sur les enjeux de notre planète, de nos vies et de celles de nos enfants.

Pour surveiller la qualité de l’air dans votre région.

17 juin 2019 - Sarah Roubato
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Générations Notre nouveau livre « Générations » marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde. Changements climatiques, répression policière, inégalités, capitalisme hors de contrôle : la nouvelle génération va devoir relever des défis inédits, pour certains presque insurmontables. Mais que ressent-elle ? Quel sens donne-t-elle au présent ? Et comment perçoit-elle l’avenir ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre dans ce nouveau livre-journal, « Générations ».
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^