Ce photographe syrien, effondré après l’attentat-suicide du 15 avril, bouleverse la toile

Samedi 15 avril, la Syrie a été de nouveau dévastée. Un attentat kamikaze mené contre un convoi de bus transportant des milliers de civils favorables au régime de Bachar-al-Assad a provoqué la mort de 126 personnes. Une nouvelle photo bouleverse alors la toile : celle d’un photographe syrien, en pleurs, ravagé, seul au milieu d’un décor […]
17 avril 2017 -
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

Samedi 15 avril, la Syrie a été de nouveau dévastée. Un attentat kamikaze mené contre un convoi de bus transportant des milliers de civils favorables au régime de Bachar-al-Assad a provoqué la mort de 126 personnes. Une nouvelle photo bouleverse alors la toile : celle d’un photographe syrien, en pleurs, ravagé, seul au milieu d’un décor apocalyptique.

C’est l’une des attaques-suicides les plus meurtrières en plus de six ans de guerre : 126 personnes dont 68 enfants ont été tués dans cet attentat kamikaze qui n’a pas encore été revendiqué d’après l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH). L’attaque visait un convoi de bus qui devait évacuer des populations chiites venant de Foua et Kafraya, des zones loyales au régime de Bachar-al-Assad. Cette opération d’évacuation prenait place dans le cadre d’un accord ponctuel entre les rebelles et les forces armées royalistes. Mais voilà qu’un désaccord entre les belligérants a bloqué le convoi (d’une dizaine de bus) pendant plusieurs heures à Rachidine, une banlieue rebelle de la ville d’Alep, là où a eu lieu l’explosion. Le kamikaze a alors lancé sa camionnette piégée contre le convoi, entrainant dans sa chute des centaines d’innocents qui avaient quitté leur foyer pour trouver la paix. « Le bilan ne cesse de s’alourdir.

648x415 960x614_photographe-abd-alkader-habak-apres-attentat-suicide-syrie-15-avril-2017

Il y a des centaines de blessés » a indiqué Rami Abdel Rahmane, directeur de l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme, à l’AFP. On déplore à l’heure actuelle 126 morts, dont 109 sont des habitants de Foua et Kafraya (les localités pro-régime) et les autres des rebelles ou des travailleurs humanitaires.

Abd Alkader Habak, un photographe syrien, était sur place lors de l’attentat-suicide. Quand la détonation retentit et qu’il voit toutes ces personnes, prisonnières des flammes ou écroulées par terre, il se précipite pour aider à évacuer les enfants des lieux de l’incident. Mais comment supporter une telle horreur ; des dizaines d’enfants sont déjà morts ou agonisent. Abd Alkader Habak s’effondre, à genoux sur le sol, en pleurs, tandis que la camionnette meurtrière brûle encore derrière lui. A côté de lui un enfant gît inanimé, vraisemblablement décédé, rappelant terriblement l’image du petit Aylan. L’image a évidemment troublé la communauté des internautes, qui ont apporté leur soutien au photographe mais surtout à toutes les victimes innocentes qui souffrent des affres de la guerre. Abd Alkader habak a publié quant à lui sur son compte Twitter : « Ce que mes collègues et moi avons fait aujourd’hui devrait inspirer en humanité ceux qui ont participé à la tuerie des enfants de Khan Sheikhan. »

2017-03 RELEVE&PEST0039 JEREM

Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

17 avril 2017 -
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Livre-Journal 04 : Vivant Pablo Servigne, Vandana Shiva, Lamya Essemlali et d'autres auteurs de renom nous expliquent l'importance de protéger notre Terre et de devenir de véritables gardiens du Vivant. L'humanité est en passe de détruire, en cinq décennies, un écosystème qui a mis des milliards d'années à se constituer. Idées concrètes, réflexions et partages de savoir vous inspirerons à devenir des défenseurs de la Vie.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^