Les pesticides tuent nos sols et nos terres… Un ancien employé déballe tout

Titou poste ses chroniques vidéo sur sa chaîne Youtube « L’Effet Chimpanzé » depuis quelques semaines. C’est par ce biais qu’il a parlé de son expérience dans le milieu des pesticides. Vu de l’intérieur, cette expérience a changé sa vie. Les PHYTO-sanitaires Face caméra, Titou se livre sur quelques bribes de sa vie et sur sa nouvelle […]
21 juin 2017 - Diane Scaya
FacebookTwitter

Titou poste ses chroniques vidéo sur sa chaîne Youtube « L’Effet Chimpanzé » depuis quelques semaines. C’est par ce biais qu’il a parlé de son expérience dans le milieu des pesticides. Vu de l’intérieur, cette expérience a changé sa vie.

Les PHYTO-sanitaires

Face caméra, Titou se livre sur quelques bribes de sa vie et sur sa nouvelle philosophie. A cœur ouvert, il nous raconte son histoire, son début en tant que geek invétéré vivant dans un monde totalement virtuel et ce premier job trouvé un peu par hasard : livreur de produits phytosanitaires. Il a d’abord cru que les produits phytosanitaires étaient des produits qu’il allait livrer en pharmacie du fait de sa racine étymologique qui induit en erreur. Seulement, il s’est vite rendu compte que les produits phytosanitaires n’étaient autres que les fongicides, pesticides et herbicides qui creusent notre tombe et celle de notre environnement.

« On dirait de la mort aux hommes »

Le jeune homme parle de ce travail comme d’un véritable déclic, il décrit sa première entrée au sein d’un hangar où les bidons arborent des têtes de morts et des signes corrosifs. Il décrit également son expérience en tant que « poudreur », qui consistait à mélanger des graines et des pesticides, ou encore « l’enrobage » qu’il devait faire entièrement protégé par un masque à gaz, une combinaison et des lunettes. Il sourit lorsqu’un agriculteur lui explique, à la vue de la couleur rouge du blé après traitement, « que l’on dirait de la mort aux hommes ». Bref, cet emploi ne fût occupé que très peu de temps avant que son intérêt ne naisse pour le BIO puis pour la permaculture.

Le réveil est indispensable

Il a été prouvé, par les scientifiques, les témoins et certaines institutions de santé que l’usage déraisonné de produits phytosanitaires dans l’agriculture conventionnelle nous empoisonne, empoisonne les sols, l’air et détruit petit à petit ce que la nature nous a un jour offert. Cette vidéo et cette chaîne que l’on pourrait qualifier de « responsable », « verte » ou même « avant-gardiste » ne sont que des preuves supplémentaires sur le danger de ces produits et des motivations pour que le peuple éveillé se retourne contre ces producteurs de mort aux hommes.

Article source : Mr Mondialisation

image 412

Pour commander notre nouveau Livre-Journal, cliquez sur l’image !

21 juin 2017 - Diane Scaya
FacebookTwitter
Les pesticides tuent nos sols et nos terres… Un ancien employé déballe tout
FacebookTwitter
L'Éveil - Numéro 3 Tous les auteurs de « L'Éveil » cassent les codes de l'information. De Idriss Aberkane à Sébastien Arsac ou encore David Koubbi et Valérie Cabanes, nos auteurs nous alertent sur les plus grands enjeux de notre décennie. Si nous voulons changer notre société, nous devons passer par l'éveil. Vous serez séduits par la qualité de rédaction de chacun, qui reste accessible à tous.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^