Les pailles tuent notre écosystème… Le boycott s’impose !

Le 3 février 2018 a lieu la première Journée Internationale Sans Pailles ! France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Colombie, Mexique… de nombreux pays se mobilisent pour dire Bye aux pailles ! Crédits : Bye Paille Des millions de pailles à la mer Utilisé pour siroter nos boissons, ce petit accessoire en plastique d’apparence inoffensive est en réalité un […]
2 février 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

Le 3 février 2018 a lieu la première Journée Internationale Sans Pailles ! France, Belgique, Pays-Bas, Espagne, Colombie, Mexique… de nombreux pays se mobilisent pour dire Bye aux pailles !

Crédits : Bye Paille

Des millions de pailles à la mer

Utilisé pour siroter nos boissons, ce petit accessoire en plastique d’apparence inoffensive est en réalité un désastre écologique inutile. Rien qu’aux Etats-Unis, 500 millions de pailles sont utilisées et jetées chaque jour ! En France ? Pas loin de 10 millions ! Au total, on estime qu’un milliard de pailles est utilisé et jeté chaque jour dans le monde ! Face à une telle consommation, rien d’étonnant à ce que les pailles soient l’un des dix déchets retrouvé le plus souvent sur les plages et dans les océans. En 2014, l’Institut français de recherche pour le développement indiquait qu’1,5 million d’animaux meurent à cause du plastique chaque année. En effet, le plastique ne se dissout pas totalement mais se décompose en petits morceaux qui finissent par être mangés par la faune marine, notamment les tortues. Les scientifiques prédisent déjà qu’il y aura plus de plastique (en poids) que de poissons dans les océans en 2050. Ces plastiques se retrouvent souvent dans nos assiettes sous la forme de nanoparticules.

Enlever une paille en plastique du nez d’une tortue / Crédit : Chaîne YouTube The Leatherback Trust

« Les pailles en plastique font ainsi partie des 8 millions de tonnes de plastique déversées dans les océans chaque année – soit l’équivalent d’une benne à ordures de plastique déchargées chaque minute. » Bas les Pailles

Changer la Loi Biodiversité

Face à ce constat, Bye Paille et Bas les Pailles organisent la journée internationale sans pailles dans 45 villes sur tous les continents. Le but de cette journée est de sensibiliser les consommateurs et restaurateurs pour faire interdire les pailles en plastique d’ici 2020. En effet, la France, membre de la campagne des Nations Unies #OcéansPropres, s’est engagée à devenir « une nation de l’excellence environnementale » en interdisant les cotons tiges, et les gobelets, verres et assiettes jetables en plastique dans la Loi Biodiversité. Bas Les Pailles a ainsi lancé une pétition pour que l’interdiction des pailles en plastique soit ajoutée à cette loi.

Crédit : En Vert et Contre Tout

« Bye Paille », l’un des projets de l’ONG Low Carbon City France, travaille également avec les bars, cafés et restaurants pour les former à arrêter la distribution de pailles en plastique non recyclables. L’association leur propose notamment des partenariats pour qu’ils bénéficient d’offres avantageuses pour l’achat de pailles biodégradables, recyclables ou à usage multiple (bambou, carton, inox, verre …).

Crédits : Bas Les Pailles

Vous aussi pouvez rejoindre la mobilisation du 3 février 2018 en rejoignant l’un des événements locaux, aidant à sensibiliser les bars et restaurants sur l’usage de pailles, ramasser les déchets…

image 412

Pour commander notre nouveau Livre-Journal, cliquez sur l’image !

2 février 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Manifeste 04 : La Charge David Koubbi, avocat de renom, nous livre un texte puissant sur la corruption et l’incompétence sans précédent de nos représentants. Il nous invite à unir nos contestations afin de nommer, poursuivre est juger chaque femme et homme politique qui ne respecte pas la loi et la voix du peuple. Ce manifeste de 104 pages vous propose une immersion totale grâce aux photos de manifestations de la photographe Léa Garson qui donnent toute sa puissance au texte.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^