Passez votre été avec nos livres Des livres écrits par les plus grands acteurs de la cause écologique pour vous éveiller et vous faire passer à l’action

Norvège : la Cour suprême autorise les forages offshores en Arctique

« Nous sommes scandalisés par ce jugement qui laisse les jeunes et les générations futures sans protection constitutionnelle. La Cour suprême préfère la loyauté au pétrole norvégien à nos droits à un avenir vivable. Les jeunes norvégiens qui luttent contre les forages pétroliers dans l'Arctique ont l'habitude d'être déçus et nous continuerons notre combat. Dans les rues, dans les isoloirs et dans les tribunaux si nécessaire. » a déclaré Thérèse Hugstmyr Woie, responsable des Jeunes Amis de la Terre Norvège.
24 décembre 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 128 pages
- Impression : France

Commander

Coup dur pour les associations de protection de l’environnement Greenpeace et Natur og Ungdom : dans un jugement rendu mardi 22 décembre, la Cour suprême norvégienne a donné raison à l’Etat en validant les permis d’explorations pétrolières dans l’Arctique. Une décision qui va à l’encontre de la Constitution Norvégienne et des engagements liés à l’accord de Paris sur le climat selon les ONG.

Le procès était historique pour les deux associations de l’environnement. Mardi 22 décembre, la Cour suprême de Norvège a statué dans l’affaire « People Vs Arctic Oil » dans laquelle des organisations environnementales et de jeunesse poursuivaient l’État norvégien pour l’ouverture de nouveaux forages pétroliers dans l’Arctique.

Hélas, par 11 voix contre 4, la plus haute instance judiciaire de la Norvège a rejeté les arguments des organisations Greenpeace et Natur og Ungdom (Nature et jeunesse) qui proclamaient que l’attribution en 2016 de dix licences d’exploration pétrolière en mer de Barents était anticonstitutionnelle.

« Nous sommes scandalisés par ce jugement qui laisse les jeunes et les générations futures sans protection constitutionnelle. La Cour suprême préfère la loyauté au pétrole norvégien à nos droits à un avenir vivable. Les jeunes norvégiens qui luttent contre les forages pétroliers dans l’Arctique ont l’habitude d’être déçus et nous continuerons notre combat. Dans les rues, dans les isoloirs et dans les tribunaux si nécessaire. » a déclaré Thérèse Hugstmyr Woie, responsable des Jeunes Amis de la Terre Norvège.

La Cour suprême norvégienne a jugé que l’attribution de permis pétroliers n’est pas contraire à la Convention européenne des droits de l’homme parce qu’elle ne représente pas « un risque réel et immédiat » pour la vie et l’intégrité physique. De la même façon, elle a décrété que l’article 112 de la Constitution ne pouvait être utilisé que si l’Etat échouait à endosser des responsabilités environnementales et climatiques, ce qui n’était pas le cas ici à ses yeux.

« Il est absurde que notre droit à un environnement vivable ne puisse être utilisé pour arrêter les activités les plus néfastes de la Norvège pour notre climat et notre environnement. Nous partageons l’indignation que la jeunesse norvégienne ressentira face à cette décision. C’est une déception mais nous ne sommes pas découragés. Nous allons maintenant examiner toutes les possibilités pour arrêter cette industrie néfaste, y compris une requête devant la Cour européenne des droits de l’homme. » a déclaré Frode Pleym, chef de Greenpeace Norvège.

Les deux associations avaient été rejointes par L’action pour le climat des grands-parents norvégiens et les Amis de la Terre Norvège qui se sont constitués comme tiers partisans dans le procès.

Pour la société civile, il s’agissait de pointer du doigt l’hypocrisie du gouvernement Norvégien qui se revendique comme un champion de l’écologie tout en continuant à développer massivement ses explorations pétrolières, à rebours de la tendance internationale.

Le gouvernement norvégien a ainsi essuyé de sévères critiques de l’ONU et affronté des manifestations massives contre ses explorations pétrolières supplémentaires. Le pays a également récemment perdu sa place dans le classement des Nations Unies pour le développement humain en raison de son importante empreinte carbone causée par l’industrie pétrolière, dont les conséquences sont considérées comme un danger pour la qualité de vie des gens.

Par cette décision, la Norvège se démarque ainsi de son voisin le Danemark, plus grand producteur de pétrole de l’UE, qui a lui décidé de mettre un terme immédiat à la nouvelle exploration pétrolière et gazière en mer du Nord dans le cadre d’un plan visant à éliminer progressivement l’extraction de combustibles fossiles d’ici 2050.

De la même façon, le président américain nouvellement élu Joe Biden appelle à un moratoire contre l’exploration pétrolière offshore dans l’Arctique dans son plan climatique pour les États-Unis et sollicite la coopération de la Norvège et du reste du Conseil de l’Arctique.

« La Cour a laissé le gouvernement se tirer d’affaire pour le moment, mais laisse la porte ouverte à une évaluation des impacts climatiques, y compris les émissions après l’exportation, au stade ultérieur de la production. Cela devrait être un avertissement pour l’industrie pétrolière. À ce moment de l’histoire, aucun pays producteur de pétrole n’occupe une position crédible sur le climat sans mettre fin à l’exploration de nouveau pétrole et établir un plan de retrait de l’industrie. » a conclu Frode Pleym, directeur de Greenpeace Norvège.

24 décembre 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Recueil - Hors-série « Recueil » est le titre de notre nouvelle édition. Ce hors-série regroupe tous les plus beaux textes de La Relève et La Peste depuis plus de 7 ans. Nous avons réuni 14 auteurs qui ont façonné La Relève et La Peste depuis ses débuts. Ce livre vous permet de tout comprendre sur les plus grands enjeux de notre monde. Que vous ayez déjà nos livres ou que vous souhaitiez connaître nos éditions, le meilleur choix est ce hors-série qui donne une vision globale de notre travail éditorial.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^