MY TROC : troquer pour inventer un monde sans argent

Réduire la surconsommation, faire des économies, développer la solidarité et le partage : telles sont les missions de MyTroc, le 1er site de troc français ! Troquer en toute liberté Ce site Internet permet aux particuliers et aux associations de troquer biens et services en toute liberté ! Avec 25 000 utilisateurs répartis sur toute la France métropolitaine […]
7 mars 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter

Réduire la surconsommation, faire des économies, développer la solidarité et le partage : telles sont les missions de MyTroc, le 1er site de troc français !

Troquer en toute liberté

Ce site Internet permet aux particuliers et aux associations de troquer biens et services en toute liberté ! Avec 25 000 utilisateurs répartis sur toute la France métropolitaine et même dans les DOM TOM, Mytroc.fr propose une alternative au système capitaliste marchand actuel, et promeut une économie sociale, solidaire et écologique ! Massage, baby-sitting, dépannage ou réparation, cours de sport et de danse, vêtements et chaussures, outils, maison pour les vacances, instruments de musique, livres, hypnose, DVD, faire garder son chat, matériel électronique, cours de musique…il y en a pour tous les goûts et les besoins.

Vidéo de présentation MyTroc

Les troqueurs ont le choix entre plusieurs options : troquer un service/ou/bien, ou utiliser la noisette ! La noisette est la monnaie virtuelle de la communauté. N’étant pas adossée au système monétaire euro, elle n’est pas spéculative et n’est pas touchée par les fluctuations de l’euro en cas de crise par exemple.

Les membres du site peuvent gagner des noisettes de plusieurs façons. Chaque nouvel inscrit reçoit 20 noisettes. Tous les 5 trocs, le membre de Mytroc reçoit 5 noisettes, tandis qu’un parrainage en rapporte 10. Il y a même une machine à noisettes (une chance sur trois de gagner, nous dit la fondatrice) qui distribue à l’année le même nombre de noisettes à toutes et à tous grâce à un algorithme équitable…à condition de jouer tous les jours ! Une manière ludique de générer du trafic sur le site !

Tout se troque, tout se prête

Pour Floriane Addad, la co-fondatrice du site :

« On a tous quelque chose à échanger ou à prêter, qu’il s’agisse d’un objet que l’on possède, d’un savoir-faire ou de quelque chose qu’on a fait nous-même ! Sur le site, beaucoup de troqueurs proposent des objets DIY comme des savons maison, du miel, des vêtements ou des pochettes, des œufs de leurs poules, des confitures anti-gaspi, etc. On veut vraiment donner aux gens la liberté de consommer comme ils le veulent. »

MyTroc, ce n’est pas seulement donner à d’autres des objets, mais aussi une communauté qui permet aux gens de revaloriser leur savoir et compétences : plomberie, jardinage, électricité, réparation, écriture, langues étrangères… tout se transmet grâce au site. Et rencontrer des gens dont on partage les valeurs de sobriété heureuse, forcément ça crée des liens.

L’équipe organise régulièrement des rencontres pour les membres qui le veulent, mais aussi des animations lors d’événements comme Alternatiba, ou des interventions dans des écoles et pour des associations étudiantes.

« Qu’on soit entrepreneur, écolo, au chômage, en transition, qu’on ait des moyens ou pas, que ce soit pour notre porte-monnaie, la planète ou donner moins de pouvoir aux systèmes bancaires, on a tous à gagner à faire du troc ! » précise Floriane Addad.

La communauté d’agglomération du Boulonnais et la Ville de Fontenay-sous-Bois ont ainsi demandé au site de créer une page spécifiquement pour leur territoire. Elles bénéficient ainsi de leur propre carte et de l’agenda associatif de la région. Les citoyens peuvent également prendre en photo les objets qu’ils trouvent dans la rue pour les signaler à de potentiels intéressés sur le site.

L’équipe de MyTroc voit grand. Parmi les projets à venir, ils aimeraient mettre en place un système de blockchain non énergivore pour que la noisette soit créée en toute transparence. Pour le moment, la création de la noisette est basée sur la confiance que portent les membres dans l’équipe du site, cette dernière veut rendre chaque transaction transparente. Ils travaillent aussi sur la création d’un outil permettant aux troqueurs de calculer les économies de leur impact écologique réalisées grâce aux trocs.

Recycler, prêter, donner, troquer : une alternative sociale pour réduire la surconsommation, le gaspillage…et mieux vivre ensemble.

image 11

Pour commander notre nouveau Livre-Journal, cliquez sur l’image !

7 mars 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter
MY TROC : troquer pour inventer un monde sans argent
FacebookTwitter
Graine - Numéro 2 Tous les auteurs de « Graine » sont des acteurs du changement. De Pierre Rabhi à Hubert Reeves, ou encore Joël de Rosnay et Stéphanie Gibaud, ils nous font part de leurs expériences hors normes et de leurs visions de la société. Vous serez séduits par la qualité de rédaction de chacun, qui reste accessible à tous.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^