image couv site 828282

Un milliardaire norvégien consacre une partie de sa fortune au nettoyage des océans

FacebookTwitter

Après Mark Zuckerberg, Bill Gates (et d’autres), le milliardaire norvégien Kjell Inge Rokke a à son tour décidé de destiner la « majeure partie » de sa fortune (1,8 milliards d’euros) à l’entreprise gigantesque du nettoyage des océans.

Loin d’avoir toujours été un philanthrope amoureux de l’environnement, Kjell Inge Rokke est défini comme « le premier chef d’entreprise à avoir importé le capitalisme agressif à l’américaine » en Norvège. Après avoir travaillé dans les ports de Seattle, le jeune entrepreneur en herbe est revenu bâtir son empire sur sa terre natale. Il créée alors Aker Solutions, une société qui opère surtout dans le pétrole et le gaz, le transport maritime et le forage offshore. Jusqu’à présent, on est bien loin de l’image de l’entrepreneur respectueux de l’environnement…

Cependant, le milliardaire – peut-être pour parachever son image de milliardaire accompli, à l’image de Zuckerberg ou Bill Gates – a annoncé lors d’un entretien accordé au quotidien norvégien Aftenposten le 2 mai : « je vais rendre à la société la majeure partie de ce que j’ai gagné ». Le service qu’il veut rendre à la société c’est alors celui de nettoyer les océans, et notamment d’éradiquer le plastique de nos eaux. En effet, d’après l’Union internationale pour la conservation de la nature (IUCN), 9,5 millions de tonnes de plastique seraient déversées tous les ans dans nos océans.

bouteille-en-plastique-sable

Sans avoir énoncé clairement le montant de sa fortune qu’il souhaitait mobiliser pour cette cause, un premier étage de son projet philanthropique a d’ores et déjà été présenté (sous forme vidéo). Il s’agit de la construction d’un navire multifonctions de 181 mètres qui transportera un équipage d’une trentaine de personnes ainsi que 60 chercheurs munis de laboratoires et d’équipements pour récolter des données de l’atmosphère jusqu’à 6 000 mètres de profondeur et qui enlèvera et fera fondre jusqu’à 5 tonnes de plastique par jour. « Le bateau sera une plate-forme pour faire avancer les recherches scientifiques et ce que l’on sait, a déclaré Kjell Inge Rokke. Les scientifiques et les chercheurs d’autres disciplines impliqués pourront, avec un peu de chances, trouver des solutions et faire avancer les choses. »

Ce projet a été mené par l’ONG WWF à qui Kjell Inge Rokke a donné totale liberté. Même si l’ONG a reconnu être en désaccord avec le milliardaire sur la question de son activité de forage pétrolier, la responsable de la branche norvégienne de WWF, Nina Jensen, a appuyé : « sur ce projet, nous travaillerons collectivement pour essayer de faire avancer les choses dans la bataille environnementale. » Comme l’a par ailleurs souligné Antoine Vaccaro, président du Centre d’étude et de recherche sur la philanthropie (Cerphi), le projet du milliardaire s’inscrit dans la lignée de ces nouvelles formes de philanthropie qui s’inspirent d’avantage des méthodes de l’entreprenariat que de celles de la simple charité. On espère alors que les rendements pour l’environnement soient aussi impressionnants que ceux obtenus pour les entreprises à succès de ces milliardaires !

Crédit Photo : S L Shanth Kumar / The Times of India / AFP

Manifeste numéro 1

Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

FacebookTwitter
Article Précédent
Article Suivant