Nos livres financent notre indépendance Nos livres financent la gratuité de notre média et notre indépendance

Marche pour une vraie loi climat : mobilisation massive prévue ce dimanche 28 mars

« J'ai traversé cette Convention avec, à l'esprit, l'amour pour mes enfants et petits-enfants, leur avenir dans un monde habitable, sûr, et socialement juste. Rejoignez-nous dans la rue pour réclamer un projet de loi à la hauteur de la crise climatique qui s'annonce, et donner ainsi un avenir à ceux qui viennent après nous », explique Guy Kulitza, membre tiré au sort de la Convention citoyenne pour le Climat.
24 mars 2021 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
Générations, notre nouveau livre qui marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde

- Thème : Changements climatiques, répression policière, inégalités, agroécologie, politique, féminisme, nature…
- Format : 290 pages
- Impression : France

Commander

A la veille de l’examen du projet de loi « Climat et Résilience » en séance plénière à l’Assemblée nationale, plus de 120 manifestations sont prévues partout en France pour dénoncer son manque d’ambition et exiger un texte à la hauteur de l’urgence écologique. Nous relayons aujourd’hui l’appel à la mobilisation de plus de 400 organisations qui s’unissent pour une Marche pour une Vraie Loi Climat ce dimanche 28 mars.

Alors que le projet de loi est très loin de répondre à l’objectif de 40% minimum de réduction d’émissions de gaz à effet de serre inscrit dans la feuille de route de la Convention Citoyenne pour le Climat, et encore moins le nouvel objectif européen de -55%, plus de 400 organisations (un record) se mobilisent pour dénoncer un projet de loi qui n’est pas à la hauteur de l’Histoire.

D’Alternatiba à la CFDT, de Greenpeace à Makesense, en passant par de nombreuses personnalités comme Cyril Dion, Yann Arthus-Bertrand, ou encore l’actrice Lucie Lucas, les appels à mobilisation s’intensifient. 

« Chaque jour qui passe sans que nous ne faisons rien aggrave le dérèglement climatique et nos conditions de vie sur Terre : malgré la pandémie mondiale, 2020 a été l’année la plus chaude jamais enregistrée. Aucune mesure ambitieuse n’a été prise sous le quinquennat d’Emmanuel Macron, et ce dernier texte législatif concernant l’environnement le confirme une fois de plus. » dénonce Elodie Nace, porte-parole d’Alternatiba.  

Tous les observateurs sont unanimes : les 150 membres de la Convention citoyenne pour le Climat, d’abord, qui ont attribué une note de 2,5/10 à l’action gouvernementale en réponse à leurs propositions.

De nombreuses organisations ensuite, tout comme le Conseil national de la transition écologique, le Conseil économique, social et environnemental ou encore le Haut Conseil pour le Climat, ce dernier jugeant que l’Etat s’engage dans des délais « manifestement incompatibles avec le rythme attendu de l’action contre le changement climatique ».

Lire aussi : « Pour le Haut Conseil pour le Climat, le projet de loi Climat et Résilience n’est pas à la hauteur de la crise climatique »

« J’ai traversé cette Convention avec, à l’esprit, l’amour pour mes enfants et petits-enfants, leur avenir dans un monde habitable, sûr, et socialement juste. Rejoignez-nous dans la rue pour réclamer un projet de loi à la hauteur de la crise climatique qui s’annonce, et donner ainsi un avenir à ceux qui viennent après nous », explique Guy Kulitza, membre tiré au sort de la Convention citoyenne pour le Climat. 

Le gouvernement, qui a pourtant été reconnu coupable d’inaction climatique à deux reprises récemment, a mis de côté ou considérablement amoindri les propositions de la Convention citoyenne pour le climat que cette loi était censée reprendre.

Lire aussi : « Victoire historique : l’Etat français est condamné pour inaction climatique dans l’Affaire du Siècle »

En ce sens, Emmanuel Macron a trahi sa parole donnée aux citoyen·nes de la Convention Citoyenne pour le Climat, et confirme le bilan très faible de son quinquennat sur le plan environnemental. 

« La Convention Citoyenne pour le Climat est un exercice démocratique inédit qui a permis à 150 citoyens, représentatifs de la société française, de se former et de trouver des consensus pour proposer un socle minimum pour une autre société plus résiliente et respectueuse du vivant. Ne pas respecter leur travail aujourd’hui est un déni de démocratie. » rappelle Magali Payen, d’Onestprêt.

Car le gouvernement a usé de tous les stratagèmes possibles pour empêcher les députés d’améliorer le texte : passage en procédure accélérée, temps législatif programmé réduisant les débats au maximum, article 45 de la Constitution interprété de manière stricte (44% des amendements déposés ont été déclarés irrecevables, le plus haut taux de tout le quinquennat).

Lire aussi : « Les lobbies ont détruit les mesures de la Convention Citoyenne pour le Climat »

Les lobbys, qui n’avaient pas pu agir directement sur le processus de la CCC, ont également tout mis en œuvre pour affaiblir le texte, menant à des situations ubuesques comme le débat sur l’aide à l’achat de véhicules neufs pour les ménages précaires évacué en 10 minutes après une heure et demi de débats sur l’admission des voitures de collection dans les Zones à Faibles Emissions.

Dans le cadre des nouvelles mesures sanitaires, il est à noter que les mobilisations sont bien maintenues partout en France, les rassemblements en extérieur demeurant autorisés. A Paris, le rendez-vous est donné place de l’Opéra à 14h. Le cortège festif se dirigera jusqu’à la Place de la République.

Les organisateurs des mobilisations du 28 mars. Le lien de l’événement.

Crédit photo couv : Jerome Gilles / NurPhoto / NurPhoto via AFP

24 mars 2021 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Générations Notre nouveau livre « Générations » marque dans le temps l’esprit d’une génération qui se bat pour préserver notre monde. Changements climatiques, répression policière, inégalités, capitalisme hors de contrôle : la nouvelle génération va devoir relever des défis inédits, pour certains presque insurmontables. Mais que ressent-elle ? Quel sens donne-t-elle au présent ? Et comment perçoit-elle l’avenir ? C’est ce que nous avons cherché à comprendre dans ce nouveau livre-journal, « Générations ».
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^