Le dernier couple de pie-grièche en France est mort

En France métropolitaine, 32 % des oiseaux nicheurs sont menacés de disparition du territoire.
28 août 2019 - Marine Wolf
FacebookTwitter

La LPO (Ligue de Protection des Oiseaux) de l’Hérault vient d’annoncer la disparition de la pie-grièche à poitrine rose. 

La pie-grièche à poitrine rose

Au début du XXe siècle, il s’agissait d’un oiseau commun, présent en grand nombre dans le nord-ouest et le sud-est de la France. Vers les années 2000, l’espèce est devenue menacée, et l’année dernière on ne dénombrait qu’un seul couple en France métropolitaine, qui nichait dans l’Hérault. Début juillet, la femelle a disparu et avec elle la dernière chance de voir le couple se reproduire. 

« En France, on sait que la baisse du nombre d’insectes, due aux pesticides, l’abattage des arbres hauts, comme les platanes et pour finir l’urbanisation ont progressivement poussé la pie vers la sortie. Le réchauffement climatique joue un rôle négatif car les printemps, plus arrosés qu’avant, sont moins favorables pour cette espèce qui a besoin d’un climat chaud et sec en période de reproduction » explique Denis Rey, responsable de programmes au pôle conservation de la LPO Hérault.

Les oiseaux menacés en France

En France métropolitaine, 32 % des oiseaux nicheurs sont menacés de disparition du territoire. Dans les territoires d’outre-mer qui, avec une faune et une flore riches et diversifiées, abritent une biodiversité exceptionnelle, les oiseaux se trouvent particulièrement vulnérables. 

L’UICN (L’Union Internationale pour la Conservation de la Nature, la plus grande et la plus ancienne des organisations environnementales mondiales) indique par exemple que plus d’un tiers des espèces d’oiseaux de La Réunion sont menacées ou ont déjà disparu de l’île. De plus, un tiers des oiseaux nicheurs sont menacés en Guadeloupe, et 25 % à Mayotte.

Politiques actuelles

Cependant, les politiques actuelles ne semblent pas axées sur la lutte contre ce problème. À titre d’exemple, la population des tourterelles des bois en Europe de l’Ouest est passée de 15 à 3 millions d’individus entre 1980 et 2015. Pourtant, en France, un projet d’arrêté proposait un quota de 30.000 « prélèvements » de tourterelle des bois pour la saison de chasse 2019-2020. 

La LPO a donc porté plainte auprès de la Commission européenne en avril dernier, qui a mis en demeure la France pour manquement à ses obligations de protection d’espèces menacées. Il s’agit plus précisément d’un non-respect de la Directive européenne « Oiseaux », un texte fondamental voté en 1979 visant à protéger l’avifaune commune à tous les États membres de l’UE.

Pour Allain Bougrain Dubourg, président de la ligue :

« Il est temps que la France arrête de se mentir et de mentir aux Français : à ce jour, les mesures les plus élémentaires pour stopper l’effondrement de la biodiversité ne sont pas prises ». 

Image à la une : Th Kinet

28 août 2019 - Marine Wolf
FacebookTwitter
Le dernier couple de pie-grièche en France est mort
FacebookTwitter
Tout va bien enfin, ça va aller Synopsis: En ce début d’année, l’économie mondiale est en chute libre et le climat social s’effrite de plus en plus. Des banques qui ne délivrent plus d’argent, une pénurie d’essence et des coupures d’électricité à répétition vont amener nos deux héros à prendre conscience que l’effondrement est à leur porte. Que faire quand tout s’effondre ? Quand partir ? Et surtout, où aller ?
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^