La fin du pétrole arrive à grands pas…

Chute des cours et baisse des investissements.
23 juillet 2018 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

Les volumes d’hydrocarbure découverts ont chuté de 13% en 2017, atteignant le chiffre le plus bas depuis 1990. De leur côté, les dépenses d’exploration des compagnies ont chuté de 60 % en trois ans.

Chute des cours et baisse des investissements

Aujourd’hui, les découvertes des compagnies pétrolières se réduisent de plus en plus. En effet, l’équivalent de 11 milliards de barils de pétrole d’hydrocarbures ont été découverts en 2017. Cela représente une baisse de 13 % par rapport à 2016 selon une estimation de l’IFP Energies nouvelles (IFPEN). Ces chiffres restent les plus bas depuis 1990.

Dans un premier temps, cela s’explique par la réduction des dépenses d’exploration par les compagnies. En effet, les budgets ont reculé de 10 % en 2017 atteignant 41 milliards de dollars. Une diminution flagrante lorsque l’on observe les chiffres de 2014 qui dépassaient 100 milliards. Les variations du pétrole étant risquées, les compagnies ont préféré quitter l’investissement en exploration, jugé trop risqué, afin d’augmenter leur production en gaz de schiste. « Pour le schiste, pas besoin d’explorer, il suffit de forer ! » explique l’auteur de l’étude à l’IFPEN, Sylvain Serbutoviez. D’autres ont préféré l’acquisition afin d’augmenter les réserves, c’est le cas de Total, avec le rachat de Maersk Oil.

Crédit Photo : Jonathan Petersson

D’autre part, la taille des découvertes est de plus en plus réduite. Les découvertes de champs géants sont terminées et « les zones explorées sont de plus en plus profondes et complexes d’un point de vue géologique » selon l’IFPEN.

Tensions commerciales et conscience environnementale

Le cours du pétrole a lourdement chuté ces derniers temps, aggravant les tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

Les ressources sont aujourd’hui de l’ordre de 52 années de productions et ont augmenté de 23 % en dix ans. Cependant, au rythme actuel, les découvertes ne sont plus suffisantes pour compenser le recul naturel de la production qui est de 3.5 % par an en moyenne. Certains experts tirent donc la sonnette d’alarme. Selon eux, le schiste ne suffira pas sur le long terme.

Toutefois, certaines compagnies estiment avoir réduit les investissements avant tout pour répondre aux attentes de leurs actionnaires ou encore aux problématiques environnementales.

23 juillet 2018 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
La fin du pétrole arrive à grands pas…
FacebookTwitter
Livre-Journal 04 : Vivant Pablo Servigne, Vandana Shiva, Lamya Essemlali et d'autres auteurs de renom nous expliquent l'importance de protéger notre Terre et de devenir de véritables gardiens du Vivant. L'humanité est en passe de détruire, en cinq décennies, un écosystème qui a mis des milliards d'années à se constituer. Idées concrètes, réflexions et partages de savoir vous inspirerons à devenir des défenseurs de la Vie.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^