Écolo, gratuit et engagé, le « Netflix » de la transition vient d’arriver

"L’idée est de donner des clés de compréhension et des envies d’agir. Certaines personnes vont s’engager dans la transition après avoir identifié un problème, alors que d’autres le feront parce qu’elles auront découvert une alternative qui fait sens pour elles."
31 décembre 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter

Officiellement lancé au mois de Décembre 2018, Imago propose des émissions, web séries, documentaires, podcasts ou encore courts-métrages autour de la transition en accès libre et gratuit pour tous.

Une plateforme vidéo d’éducation populaire autour de la transition

Imago, qui définit la phase finale d’un animal qui se transforme, est dorénavant une plateforme vidéo qui souhaite apporter la meilleure visibilité possible aux vidéos participant à l’éducation populaire autour de la transition. Transition écologique et sociale bien sûr, mais pas que ! Conscience, alternatives, esprit critique, santé, alimentation, écologie, économie, société ou connaissance sont autant de thématiques que l’on peut retrouver sur Imago.

Crédit Photo : Imago

« Pour être complet, nous proposons des contenus qui peuvent être aussi bien des critiques du modèle dominant qu’une mise en lumière des alternatives existantes. L’idée est de donner des clés de compréhension et des envies d’agir. Certaines personnes vont s’engager dans la transition après avoir identifié un problème, alors que d’autres le feront parce qu’elles auront découvert une alternative qui fait sens pour elles. Lorsqu’on parle de transition, on pense tout d’abord à l’écologie et la démocratie, mais d’autres sujets sont tout aussi importants comme l’économie ou l’énergie. » Nicolas, co-créateur d’Imago

Sur l’économie par exemple, certains contenus vidéos font une analyse critique des modèles traditionnels basés sur les banques centrales et les prêts avec intérêts, tandis que d’autres s’intéressent aux modèles alternatifs comme l’économie du partage, le don, les cryptomonnaies, les prêts sans intérêt, ou les monnaies libres. Ainsi, Imago note chaque contenu sur 5 étoiles selon trois critères : l’accessibilité au grand public, l’analyse critique des modèles dominants et la proposition des modèles alternatifs.

Un accès unique, libre et gratuit

Afin que ces contenus « d’intérêt général » soient facilement accessibles au plus grand nombre, Felipe et Nicolas, les créateurs d’Imago, tenaient à ce que la plateforme vidéo soit gratuite dès le début du projet. De fait, un internaute n’a pas besoin de s’abonner ou s’inscrire pour accéder au site et regarder l’intégralité des contenus. Aujourd’hui, le site répertorie une cinquantaine d’émissions, soit plus de 2 000 vidéos, et ce chiffre devrait doubler courant février 2019.

Crédit Photo : Imago

Seule entorse à la règle, Imago listera aussi un certain nombre de documentaires payants (sur lesquels ils ne toucheront pas de revenus ou commissions) en plus d’une quinzaine de documentaires gratuits. Chaque contenu vidéo est publié avec l’accord des créateurs et des ayants droits. Ainsi, la réalisatrice Flore Vasseur a obtenu d’Arte que son film « Meeting Snowden » puisse être diffusé gratuitement sur Internet, dont Imago.

« A terme, Imago projette de faire poids auprès des propriétaires des droits afin de rendre accessible à tout le monde ces documentaires vidéo normalement payants. Par exemple, Imago pourra lancer des financements participatifs de rachat des droits pour que les films basculent dans le domaine public. On reçoit déjà des emails de grandes chaînes francophones qui veulent relayer leurs contenus sur notre plateforme. » Nicolas, co-créateur d’Imago

Crédit Photo : Imago

Parfaitement conscients de la pollution numérique générée par l’hébergement et la diffusion de vidéos en ligne, les créateurs d’Imago ont optimisé le code pour qu’il soit le moins énergivore possible et se sont rapprochés de Wetube, une plateforme de streaming vidéo plus responsable en terme d’éco-consommation grâce à l’usage du WebTorrent (légalement) et du pair-à-pair avec des serveurs locaux décentralisés chez des particuliers, sur laquelle ils encouragent les créateurs à héberger leurs vidéos.

Alors que plus en plus de vidéastes créent des contenus engagés, Imago arrive au moment propice pour proposer une alternative éthique et indépendante aux géants YouTube et Netflix.

31 décembre 2018 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Écolo, gratuit et engagé, le « Netflix » de la transition vient d’arriver
FacebookTwitter
Manifeste - Numéro 3 Écrit par Hélène De Vestele , « L’urgence de la cohérence » est notre troisième manifeste. Le "Zéro Déchet" est ici vu comme une arme d’amélioration massive. Ce nouveau manifeste ne vous apprend pas à trier vos déchets... Il ne s’agit pas de faire un peu moins pire, il s’agit de bien faire. Nous devons radicalement changer pour construire un avenir meilleur. Hélène De Vestele vous emmène dans les coulisses du Zéro Déchet.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^