Dons du sang : le seuil d’alerte des stocks est atteint, appel à la solidarité

Jeudi 11 juin au matin, le stock était à 90.000 poches de globules rouges, mais le niveau était tombé à 85.000 dès le 2 juin, en-dessous du seuil d'alerte. L’EFS aimerait atteindre 120.000 poches de globules rouges d’ici mi-juillet. Un objectif essentiel pour faire remonter le niveau de réserve avant l'été et le maintenir jusqu'au mois de septembre.
19 juin 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre nouvelle bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 130 pages
- Impression : France

Commander

Au plus fort de la crise sanitaire, les donneurs avaient répondu présent pour subvenir aux besoins des malades. Depuis le déconfinement, ils sont moins nombreux à venir donner leur sang. A tel point que la situation est aujourd’hui préoccupante : les réserves de sang sont désormais en-dessous du seuil d’alerte et tout indique qu’elles continuent de baisser. L’EFS lance un appel à la mobilisation nationale pour passer la saison estivale avec des réserves suffisantes.

L’été est une saison normalement moins propice aux dons de sang. Mais cette année, la situation est différente. Suite au pic pandémique en France, la reprise de l’activité hospitalière, et notamment des opérations chirurgicales, vont augmenter les besoins alors que les stocks de sang sont dans un état critique.

« Alors que nous avons pu passer la période de confinement finalement de façon assez sereine, nous avons atteint un seuil d’alerte, la situation n’est pas bonne et extrêmement tendue aujourd’hui. » constate François Toujas président de l’Établissement français du sang, pour l’AFP

Jeudi 11 juin au matin, le stock était à 90.000 poches de globules rouges, mais le niveau était tombé à 85.000 dès le 2 juin, en-dessous du seuil d’alerte. L’EFS aimerait atteindre 120.000 poches de globules rouges d’ici mi-juillet. Un objectif essentiel pour faire remonter le niveau de réserve avant l’été et le maintenir jusqu’au mois de septembre.

A l’origine de cette baisse des stocks, l’annulation de nombreuses collectes mobiles (notamment dans les universités et les entreprises) depuis le début du confinement. Situation qui perdure encore maintenant avec des secteurs d’activité toujours ralentis. Mais aussi une baisse des prélèvements sur les collectes maintenues, du fait du renforcement des mesures de sécurité sanitaire qui les ralentissent.

« Il est désormais essentiel que les donneurs prennent le relais de toutes celles et tous ceux qui se sont mobilisés durant ces deux derniers mois pour passer le cap du confinement, et permettre de faire remonter le niveau de réserve avant l’été et de le maintenir jusqu’au mois de septembre. » explique ainsi l’EFS de Montpellier

A l’occasion de la Journée mondiale des donneurs de sang, le 14 juin, l’EFS a donc lancé pour la deuxième fois l’opération « #Prenez le relais, 1 mois pour tous donner ! ». Tous les citoyen.ne.s sont invité.e.s à devenir ambassadeurs du don de sang du 8 juin au 11 juillet 2020 en donnant leur sang et en encourageant leur entourage à donner aussi.

L’objectif de l’EFS : créer une grande chaîne de solidarité collective, solidifiée par ce passage de témoin, pour aider les patients qui ont besoin de transfusions sanguines.

Bien évidemment, l’EFS a mis en place les mesures barrières et de distanciation, avec port de masque fourni et obligatoire pour tous, sur les collectes.

« Le risque n’est pas transfusionnel, précise le Dr Pascal Morel, directeur médical et de la recherche de l’EFS, pour l’AFP. Il faut venir quand on se sent en bonne santé (pas de symptômes) pour minimiser les risques. »

Les dons de sang sont possibles toutes les huit semaines : ceux qui ont donné au début du confinement peuvent donc refaire un don sans souci.
Les globules rouges se conservent au maximum 42 jours et les plaquettes sept jours.
Avec cette opération, 120 maisons du don et de nombreuses collectes sont mises en place sur le territoire.

Pour trouver une collecte, toutes les informations sont disponibles sur le site internet ou avec l’appli Don de sang.

crédit photo couv : Julie Sebadelha / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP

19 juin 2020 - Laurie Debove
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Livre-Journal 04 : Vivant Pablo Servigne, Vandana Shiva, Lamya Essemlali et d'autres auteurs de renom nous expliquent l'importance de protéger notre Terre et de devenir de véritables gardiens du Vivant. L'humanité est en passe de détruire, en cinq décennies, un écosystème qui a mis des milliards d'années à se constituer. Idées concrètes, réflexions et partages de savoir vous inspirerons à devenir des défenseurs de la Vie.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^