Commonspoly : le nouveau Monopoly où on ne peut gagner qu’en coopérant !

Le collectif ZEMOS98 a mis au point un tout nouveau plateau de jeu qui s’inspire du célèbre Monopoly. En hackant les règles, ces derniers ont complètement renversé le sens du jeu, le faisant passer d’une quête de profit individuel à un développement collectif des biens communs ! Le Commonspoly est un plateau de jeu en licence […]
27 juillet 2017 -
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 128 pages
- Impression : France

Commander

Le collectif ZEMOS98 a mis au point un tout nouveau plateau de jeu qui s’inspire du célèbre Monopoly. En hackant les règles, ces derniers ont complètement renversé le sens du jeu, le faisant passer d’une quête de profit individuel à un développement collectif des biens communs !

Le Commonspoly est un plateau de jeu en licence libre qui entend refléter les possibilités et les limites des « communs ». Loin du but actuel du jeu, qui consiste à rechercher à tout prix l’accumulation des profits au détriment de ses adversaires jusqu’à atteindre un monopole, le Commonspoly dit revenir en réalité à l’esprit originel du jeu.

En effet c’est en 1904 que le Monopoly a été créé par Elizabeth Magie, alors appelé le Landlord’s Game. Son but n’était pas de parvenir à un monopole mais bien au contraire, de prévenir les joueurs des risques d’un monopole. A plus fort raison, le jeu voulait montrer aux enfants que l’accumulation des richesses n’était pas un bien pour la communauté.

C’est lorsque les droits du jeu seront rachetés par l’éditeur de jeux de société Parker Brother que le message sera déformé. Ironie de l’histoire : Elizabeth Magie avait vendu les droits à bas prix, sans droits d’auteur puisqu’elle n’était pas intéressée par l’argent mais seulement par la diffusion du message du jeu.

Il aura donc fallu attendre 2015, à l’occasion d’un hackcamp pour que l’inspiration socialo-utopiste qui avait donné le jour au Landlord’s Game renaisse. De nouveau, ZEMOS98 choisit de renverser complètement la portée capitaliste du jeu pour en faire, non pas tant un avertissement des risques du capitalisme, mais un éloge du partage et de la communauté.

Impossible de gagner seul dans le Commonspoly, la stratégie doit être construite en groupe pour lutter contre un ennemi commun : les crises financières, le chômage, les changements de climat… Dans cette course contre la montre, seule la coopération peut nous permettre d’inverser la tendance !

Les créateurs du jeu soulignent par ailleurs que jouer à ce jeu provoque un réel sentiment d’excitation et d’optimisme à l’égard des choses ; ça change de la frustration du perdant au Monopoly.

Le terrain de jeu peut être un véritable lieu d’expérimentation, il nous permet de renforcer les liens entre nous et d’apprendre les avantages comme les limites de la coopération. Alors, prêts pour une partie ?

Crédits photo : Commonspoly.cc

Manifeste numéro 1

Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

27 juillet 2017 -
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Animal Livre-Journal - N°5 Notre cinquième numéro ANIMAL vient de paraître. Primatologue, philosophe, journaliste, avocat, président d’ONG… animent avec force nos textes afin de nous raconter l’envers du décor du peuple animal. Des dernières découvertes en termes d’intelligence, d’émotion et de culture en passant par le trafic d’espèces sauvages ou encore la captivité animale et bien d’autres sujets, ce livre dresse un constat alarmant sur le monde animal. Dans moins de 20 à 30 ans, ce monde féérique qu’est le peuple animal n’existera plus, anéanti par l’Homme et le réchauffement climatique. On ne peut changer notre regard sans être informé, sans cela le peuple Animal disparaîtra à tout jamais.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^