C’est officiel… Les pesticides c’est fini !

À partir du 1er janvier 2019, il sera interdit de jardiner chez soi avec des pesticides de synthèses. La volonté de fabriquer un jardin plus respectueux de l’environnement s’inscrit alors, peu à peu, dans nos mœurs. Ségolène Royale a avancé de trois ans les dates initialement prévues Depuis janvier 2017, sont interdits les pesticides de […]
29 avril 2017 - Celine Blervacque
FacebookTwitter

À partir du 1er janvier 2019, il sera interdit de jardiner chez soi avec des pesticides de synthèses. La volonté de fabriquer un jardin plus respectueux de l’environnement s’inscrit alors, peu à peu, dans nos mœurs.

Ségolène Royale a avancé de trois ans les dates initialement prévues

Depuis janvier 2017, sont interdits les pesticides de synthèses dans les espaces publics et verts de l’état français. Normalement, l’échéance aurait dû avoir lieu en 2020 mais dans l’urgence de la situation, Ségolène Royale a souhaité avancer les dates initialement prévues. Les jardiniers amateurs vont alors avoir le temps de combler leurs lacunes et de se préparer à 2019 en abordant la problématique de la protection des plantes par le biocontrôle et non plus la résolution destructrice stricto sensu de familles de parasites.

Qu’est ce que le biocontrôle ?

Selon la définition de l’INRA le biocontrôle est défini comme un ensemble de méthodes de protection des cultures basées sur le recours à des organismes vivants ou des substances naturelles.

En effet, on va écouter la biodiversité environnante pour tenter de la reconstituer chez soi et y ajouter un contrôle qui ne fera de mal à personne. On va pouvoir utiliser le principe de confusion sexuelle qui va, grâce à la diffusion de phéromones, empêcher l’accouplement et donc la reproduction des parasites. On va également pouvoir planter des fleurs au milieu de son potager afin de protéger ses légumes d’insectes dits indésirables, par-exemples ; l’œillet d’Inde va éloigner les pucerons ainsi que les coléoptères qui s’attaquent aux choux, la capucine plantée au fond du jardin va charmer les coccinelles qui vont manger les pucerons…

Il y a aujourd’hui bon nombre de méthodes accessibles au grand public, des articles, des vidéos, des livres ainsi que des formations. La Société Nationale d’Horticulture de France (SNHF), parmi d’autres, donne des formations et conférences pour « jardiner autrement. » Hervé Coves – ainsi que d’autres – fait régulièrement des vidéos sur internet afin d’expliquer de manière holistique les étapes du biocontrôle…
 L’agriculture prend une toute nouvelle tournure même du côté de la législation et c’est beau !

Manifeste numéro 1

Pour commander notre Manifeste, cliquez sur l’image !

29 avril 2017 - Celine Blervacque
FacebookTwitter
C’est officiel… Les pesticides c’est fini !
FacebookTwitter
Manifeste - Numéro 3 Écrit par Hélène De Vestele , « L’urgence de la cohérence » est notre troisième manifeste. Le "Zéro Déchet" est ici vu comme une arme d’amélioration massive. Ce nouveau manifeste ne vous apprend pas à trier vos déchets... Il ne s’agit pas de faire un peu moins pire, il s’agit de bien faire. Nous devons radicalement changer pour construire un avenir meilleur. Hélène De Vestele vous emmène dans les coulisses du Zéro Déchet.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^