image-couv-00986542

Celine Alvarez, son livre « Les lois naturelles de l’enfant » démonte le système éducatif actuel

FacebookTwitter

Ancienne enseignante dont la vocation n’a jamais été autre que de réformer le système d’éducation, Céline Alvarez a passé 3 ans dans une maternelle en zone d’éducation prioritaire et « plan violence », à Gennevilliers. De cette expérience où elle avait carte blanche sur le plan pédagogique, elle a écrit un livre, qui démantèle toutes nos croyances en matière d’éducation.

Le déploiement du potentiel des enfants : le défi de Céline Alvarez

Inspirée par la méthode du Dr Maria Montessori, Céline Alvarez a commencé ses travaux en 2011, en demandant au Conseiller du Ministère de l’Education Nationale la responsabilité d’une classe dans une école en quartier défavorisé, avec des enfants de différents âges, ainsi que des tests scientifiques annuels pour mesurer le progrès des élèves. Elle a obtenu le feu vert pour démarrer son expérience, et pendant trois ans, utiliser une démarche basée sur la connaissance du développement humain.

Pour la linguiste de 35 ans, il est temps de mettre l’éducation au cœur de la politique actuelle. “Il ne faut pas nécessairement des réformes, il faut peut être arrêter d’en faire”. Validée par les neurosciences, son expérience s’est révélée être un bilan irréfutable de la réussite des élèves…à la fin de la première année, les tests réalisés par le CNRS de Grenoble indiquaient que tous les enfants progressaient plus vite que la norme. Au terme de la seconde année, le constat des scientifiques est le suivant : “Il apparaît que dans les deux domaines d’apprentissage incontournables de la scolarité, la lecture et l’arithmétique, les enfants de cette classe montrent des habiletés qui dépassent souvent leur niveau scolaire. (…) Il faut se rendre compte que tous les enfants présentent au moins un an d’avance par rapport à ce qui est attendu.”

Des lois d’apprentissage et d’épanouissement non négociables

Agés de 3 à 5 ans, les élèves ont été “soumis” aux “lois naturelles de l’enfant” mises en place par Céline Alvarez. Parmi ces lois, on retrouve en premier lieu l’autonomie : l’enfant n’apprend pas dans la passivité. Il doit être actif, se découvrir dans le jeu, sans être confronté à l’obligation d’un devoir ou l’ennui d’un exercice oral répété. Dans un second temps, l’enfant doit aimer ce qu’il fait. Il a été démontré que les zones de la mémoire s’activent très peu lorsque nous ne sommes pas animés par une curiosité ou un intérêt particulier pour un sujet…Un enfant qui se force à apprendre, n’apprendra pas réellement. Quand nous, adultes, décidons de nous impliquer corps et âme dans un projet qui nous passionne, ne sommes-nous pas prêts à y dédier nos jours et nos nuits ? Ne sommes-nous pas plus forts, efficaces, et concentrés ? Si. Et pour les enfants, cela doit être pareil. Laisser se réveiller et vivre une lumière en eux, plutôt que de l’éteindre “lentement mais sûrement”, selon C. Alvarez. Troisième point, évoluer dans un environnement aimant et paisible. “Le stress bloque le processus d’apprentissage. On n’apprend pas dans un environnement où l’on se sent jugé, pas apprécié, pas aimé.”, a déclaré l’auteure sur I-Télé. Un point primordial qui prédit la future réussite scolaire de l’enfant.

celine-alvarez-ecole-enfant

Le livre de Céline Alvarez remet en question des idées, des traditions, des valeurs…au profit de résultats scientifiques qui valident une nouvelle idée de l’éducation. L’efficacité d’un système où l’on fait confiance à l’enfant, à son mécanisme biologique, à son processus d’apprentissage naturel, n’est plus à prouver.

40 % des élèves qui sortent du CM2 s’apprêtent à rentrer dans la classe supérieure avec des bases de connaissances insuffisantes. La question de Céline Alvarez est qu’advient il des 60% restants ? Si leurs connaissances répondent au programme scolaire imposé pour entrer au collège, qu’en est-il de leur épanouissement personnel ? Sont-ils toujours et seulement… eux-mêmes ?

Commandez votre nouveau Livre-Journal en cliquant sur l’image !

FacebookTwitter
Article Précédent
Article Suivant