Passez votre été avec nos livres Des livres écrits par les plus grands acteurs de la cause écologique pour vous éveiller et vous faire passer à l’action

Algues vertes : l’Etat condamné à revoir son plan de lutte contre les nitrates

« C’est une victoire historique qui conforte l’action d’Eau & Rivières de Bretagne, réagit Alain Bonnnec, président d'Eau & Rivières de Bretagne. Mais que de temps perdu ! Que de millions d'euros des plans algues vertes investis en pure perte faute d'une réglementation suffisante ! Nous attendons maintenant du préfet qu’il prenne des mesures plus contraignantes et plus protectrices de la ressource en eau. »
7 juin 2021 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
Envie d’une vraie déconnexion ? Évadez-vous avec notre bande dessinée !

- Thème : effondrement de la société, abordé de manière douce et positive
- Format : 128 pages
- Impression : France

Commander

Le tribunal administratif de Rennes donné raison à l’association Eau & Rivières de Bretagne. Face au scandale sanitaire et écologique des algues vertes, il a condamné l’État à revoir le plan de lutte contre les nitrates d’origine agricole dans un délai de quatre mois. Une victoire immense pour les associations de protection de l’environnement et les habitants touchés par cette pollution.

La responsabilité des préfets

Saisi par Eau & Rivières de Bretagne, le Tribunal administratif de Rennes dans un jugement du 4 juin 2021 a condamné le Préfet de la Région Bretagne pour n’avoir pas adopté des mesures suffisantes de prévention des marées vertes.

En effet, la loi confie à l’État et précisément aux préfets la responsabilité d’adopter les mesures réglementaires nécessaires pour éviter la pollution des eaux par les nitrates à l’origine des marées vertes.

Et les préfets des départements bretons, « sous la pression du lobby de l’agriculture intensive » ainsi que le dénoncent les associations, refusent de prendre ces mesures.

La cour administrative d’appel de Nantes avait déjà le 1er décembre 2009 sanctionné le laxisme des préfets bretons et reconnu la responsabilité de l’Etat (CAA Nantes, n°07NT03775). Puis le 29 décembre 2014, sur recours de notre association, la cour d’appel confirmait quatre jugements du tribunal administratif de Rennes enjoignant aux préfets bretons de renforcer les programmes de lutte contre la pollution par les nitrates (CAA Nantes, n°13NT01552).

Le nouveau jugement rendu 4 juin par le tribunal administratif de Rennes confirme concrètement les critiques récemment émises par les rapports du Sénat et de la Cour des comptes sur l’insuffisance des plans algue vertes et de mesures contraignantes.

Des manifestants ont mis la tête dans le sable pour symboliser la politique de l’autruche de l’Etat français face au scandale – Crédit : Eau et Rivières de Bretagne

L’État doit agir sous quatre mois

Le refus du Préfet de région de prendre des mesures de protection de l’eau sur les bassins versants à algues vertes, comme le lui avait demandé Eau & Rivières de Bretagne, est annulé.

Et le tribunal ordonne au Préfet de région de renforcer le 6e programme d’action dans un délai de quatre mois « par toute mesure de maîtrise de la fertilisation azotée et de gestion adaptée des terres agricoles dans les bassins versants situés en amont des sites littoraux concernés par les échouages d’algues vertes ».

« C’est une victoire historique qui conforte l’action d’Eau & Rivières de Bretagne, réagit Alain Bonnnec, président d’Eau & Rivières de Bretagne. Mais que de temps perdu ! Que de millions d’euros des plans algues vertes investis en pure perte faute d’une réglementation suffisante ! Nous attendons maintenant du préfet qu’il prenne des mesures plus contraignantes et plus protectrices de la ressource en eau. »

 Cette décision est intervenue la veille d’une grande manifestation régionale contre les algues vertes organisée par Eau & Rivières de Bretagne, à Lorient. Près de 350 personnes ont marché entre Lorient et Kernével ce samedi pour manifester contre la prolifération des algues vertes et ont fêté cette décision.

Source : communiqué Eau et Rivières de Bretagne

Crédit photo couv

7 juin 2021 - La Relève et La Peste
FacebookTwitter
"Le plus souvent, les gens renoncent à leur pouvoir car ils pensent qu'il n'en ont pas"

Votre soutien compte plus que tout
Faire un don
Recueil - Hors-série « Recueil » est le titre de notre nouvelle édition. Ce hors-série regroupe tous les plus beaux textes de La Relève et La Peste depuis plus de 7 ans. Nous avons réuni 14 auteurs qui ont façonné La Relève et La Peste depuis ses débuts. Ce livre vous permet de tout comprendre sur les plus grands enjeux de notre monde. Que vous ayez déjà nos livres ou que vous souhaitiez connaître nos éditions, le meilleur choix est ce hors-série qui donne une vision globale de notre travail éditorial.
Commander
Envie de s’informer ? Inscrivez-vous à notre newsletter pour vous informer différemment
Derniers articles
^